Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
American Sniper

American Sniper

Publié le 14 sept. 2022 Mis à jour le 14 sept. 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 111 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

American Sniper

Titre original : American Sniper

 

Année : 2014

 

Réalisateur : Clint Eastwood

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Bradley Cooper, Sienna Miller, Luke Grimes, Kyle Gallner, Jake McDorman, Eric Close, Tim Griffin

 

Résumé : Le destin de Chris Kyle, tireur d’élite d’exception qui officia à la Navy de 1999 à 2009. On compte plus de 150 personnes tombées sous ses balles... (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Clint Eastwood sait faire des films qui marquent, des personnages forts, et aborder des sujets qui peuvent prêter à polémique sans pour autant nuire à la qualité du film. C'est le cas ici. Bourré de partis pris, on sent la faille chez le héros dès le départ mais on ne peut détacher les yeux de son évolution, on ne peut s'empêcher de ressentir une certaine empathie par moment. Eastwood commence très fort avec cet enfant que le sniper a en joue et doit éliminer pour protéger les hommes de son régiment. L'image est forte, mais aussi toute la symbolique qui s'y rattache, et si le sniper fait passer son devoir avant son humanité, le spectateur garde toujours un certain recul, suffisamment pour que les questions qu'on se pose ne se contentent pas des réponses qu'apporte le héros central. Ensuite on bascule dans une seconde partie plus classique avec le duel entre les deux snipers stars des deux camps ennemis, un peu à la façon du Stalingrad de Jean-Jacques Annaud. Bradley Cooper est plutôt impressionnant et loin des rôles qui ont fait sa gloire jusqu'ici. Une chose est sûre : les USA ont remplacé le Vietnam par l'Irak depuis quelques années dans leur imagerie cinématographique de la guerre, et comme à l'époque des Rambo 2 et autres Portés disparus, les films montrent des histoires d'où les héros sortent vainqueurs alors que les guerres ont été des fiascos pour leur pays...

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 111 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
24.2 – Petit gibier des mythes... 
24.2 – Petit gibier des mythes... 

Nous sommes Ulysse. Nous sommes Don Quichotte. Nous sommes Jean Valjean.Nous nous racontons des histoires au-delà des histoires &ea...

Lorenzo Soccavo
2 min
Les gourous du pouce
Les gourous du pouce

Cette société est bancale tout comme ce poème. Lorsque je l’ai publié dans cette construction il a enthous...

Jean-Christophe Mojard
1 min
3, 6, 9…
3, 6, 9…

Mon téléphone portable coula comme une masse dans l’eau trouble du canal, il n’y eu même pas un glouglou ou un r...

Hervé Fuchs
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur