Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Stretch

Stretch

Publié le 9 févr. 2023 Mis à jour le 9 févr. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 363 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Stretch

Titre original : Stretch

 

Année : 2014

 

Réalisateur : Joe Carnahan

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Patrick Wilson, Ed Helms, James Badge Dale, Brooklyn Decker, Jessica Alba, Ray Liotta, David Hasselhoff, Randy Couture

 

Résumé : Quand un chauffeur de limousine réalise qu’il ne lui reste plus qu’une nuit pour se procurer l’argent dont il a besoin pour rembourser une énorme dette, c’est la panique : le voilà prêt à tout pour trouver la somme. Cette nuit-là, il a pour client un milliardaire reclus doué de bien étranges appétits. Qu’importe : le chauffeur fera tout pour satisfaire ses moindres désirs. Plus la nuit avance, plus ils font des rencontres dangereuses. Il se pourrait bien que ce curieux client soit son dernier… (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Le genre de film qui met en scène un anti-héros bien loser comme il faut à qui il arrive crasse sur crasse mais qui continue vaille que vaille, je suis assez client. Quand c'est réussi attention ! Pour cela il faut que l'écriture soit légère, que le ton soit mordant, que le délire sache quand frapper à la porte du métrage et surtout que le casting soit à la hauteur, car c'est l'interprétation qui va faire la différence et décider si on y croit ou non bien plus que le réalisme des situations ou le type de narration. Autant dire que ça peut vite devenir casse-gueule. Et avec Stretch on est en plein dedans : toujours au bord de la loufoquerie sans jamais s'y vautrer ouvertement, on s'amuse bien et on accepte sans rechigner de jouer le jeu et de suivre le personnage principal au cours d'une journée qui va s'avérer trépidante pour lui. D'ailleurs l'ayant vu sans connaître le nom du réalisateur j'ai été surpris mais pas étonné de voir le nom de Joe Carnahan s'afficher à la fin. Ce réalisateur sait y faire aussi bien dans l'action (avec l'Agence tout risque par exemple) que dans l'émotionnel (Le Territoire des Loups pour ne citer que lui). Cette fois il penche très nettement du côté de l'humour et du cynisme, mais se réserve encore quelques scènes où ça bouge bien. J'ai bien aimé suivre les pérégrinations de ce m'enfoutiste attachant qui sait pourtant quand ne pas lâcher le morceau. Film de série B qui s'assume et qui ne revendique rien d'autre que de faire passer un bon moment au spectateur, il réussit à donner corps à son ambition et à se faire visiblement plaisir au passage. Très frais, à ne surtout pas bouder !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 58 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Evêques
Evêques

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dans l'&eacu...

Bernard Ducosson
1 min
Convaincre
Convaincre

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dialoguer po...

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur