Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Ôtez-moi d'un doute

Ôtez-moi d'un doute

Publié le 23 févr. 2023 Mis à jour le 23 févr. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 91 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Ôtez-moi d'un doute

Titre original : Ôtez-moi d’un doute

 

Année : 2017

 

Réalisateur : Carine Tardieu

 

Pays : France, Belgique

 

Casting : François Damiens, Cécile de France, Guy Marchand, André Wilms, Alice de Lencquesaing, Estéban, Sam Karmann, Julie Debazac

 

Résumé : Erwan, inébranlable démineur breton, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna, qu’il entreprend de séduire. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Précédé d'une très bonne critique, moi qui apprécie particulièrement François Damiens, n'ai pas hésité longtemps avant d'aller voir ce film. Comme toujours quand un acteur comique est bon, il est encore meilleur dans un rôle sensible et dramatique. Non pas que ce film soit un drame pur, on y rit même assez souvent, mais ce n'est pas la plupart du temps du fait de François Damiens. Car son rôle est plus dans la retenue, presque dans la souffrance intérieure puisque non content d'interpréter un père veuf qui a quelques soucis de communication avec sa grande fille enceinte, voilà qu'en plus de cela son personnage apprend que son père n'est pas son père biologique. Ce qui soulève beaucoup de questions et remue pas mal de sentiments, qu'on le veuille ou non, qu'on s'en défende ou non. Quand par-dessus cela se greffe une rencontre avec une femme au caractère fort qui elle aussi vient bousculer son petit quotidien d'homme calme et posé, les choses peuvent vite devenir très déstabilisantes. J'ai beaucoup aimé ce film car il aborde un thème qui m'est personnellement très cher, celui de la paternité. Il fait s'interroger sur tout un tas de choses, de concepts qui au premier abord peuvent apparaître évidents mais qui sous certains angles ne le sont plus tant que ça. Ça interroge sur ce que c'est qu'être un fils, mais aussi un père, et même plus, un grand-père. Tout en étant aussi un homme. Et malgré ces thèmes qui peuvent paraître lourds, il y a dans le film aussi de la légèreté, de l'humour et de l'amour. Bref, un mélange de sentiments assez divers porté par une brochette d'acteurs très convaincants et visiblement convaincus par l'histoire qu'ils racontent. C'est la qualité principale du film : une interprétation au top pour aborder de nombreux sujets pas toujours simples à aborder. On ressort du film en ayant passé un bon moment, et avec quelques pistes de réflexions aussi qu'on pourra approfondir plus personnellement (ou non) si le cœur nous en dit. Très chouette film !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 91 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Si ce n'est pas ce soir
Si ce n'est pas ce soir

À la fenêtre je t'attends, Tu vas revenir, mais quand? De dérrière les sapins, la l...

Ileana Budai
1 min
Alain Dorval
Alain Dorval

Alain Bergé, dit Alain Dorval, né le 17 avril 1946 à Alger, &...

Gand Laetitia
1 min
Marcher sous la pluie
Marcher sous la pluie

Il pleuvait depuis la soirée, Moi, tristeâme solitaire, je marchais. Mes pas, sur le pavage muill...

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey