Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Le Dernier Voyage

Le Dernier Voyage

Published Jun 14, 2024 Updated Jun 14, 2024 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comments
lecture 40 readings
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Le Dernier Voyage

Titre original : Le Dernier Voyage

 

Année : 2020

 

Réalisateur : Romain Quirot

 

Pays : France

 

Casting : Hugo Becker, Paul Hamy, Lya Oussadit-Lessert, Jean Reno, Bruno Lochet, Émilie Gavois-Kahn, Philippe Katerine, Jean-Luc Couchard

 

Résumé : Dans un futur proche, une mystérieuse lune rouge est exploitée à outrance pour son énergie. Alors qu’elle change brusquement de trajectoire et fonce droit sur la Terre, Paul W.R, le seul astronaute capable de la détruire, refuse d’accomplir cette mission et disparaît. Traqué sans relâche, Paul croise la route d’Elma, une adolescente au tempérament explosif qui va l'accompagner dans sa fuite. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Film français de SF au casting intriguant, qui débarque d'un peu nulle part et m'a laissé quelque peu interloqué. À l'image c'est assez beau, léché, réussi autant que surprenant. Le casting, comme dit précédemment, est éclectique et donne envie d'en voir plus : un Hugo Becker charismatique, des apparitions visuelles et vocales de Philippe Katerine, un Paul Hamy qui joue avec brio un personnage très trouble et profondément inquiétant, un Jean Reno un peu en retrait mais qui surplombe le tout, un Bruno Lochet inattendu... En revanche sur le fond, je suis plus réservé. Une histoire un poil abracadabrantesque, à mi-chemin entre la hard-SF et le conte pour enfants, toute une panoplie de références, souvent visuelles, qui s'entrechoquent et donnent un petit aspect fourre-tout à l'ensemble, quelques éléments qui semblent ne pas avoir grand-chose à faire dans cette histoire (les militaires / gardes / chasseurs de têtes qui semblent un mix entre des stormtroopers et des mandaloriens trop vénères). Une conclusion très symbolique qui ramène au format "fable" dont je parlais plus haut, avec la morale de l'histoire qui va bien et ce genre d'artifices qui me font sortir d'un film la plupart du temps. Bref, un ensemble de choses qui prises séparément sont toutes plutôt bien fichues, mais qui mises bout à bout font l'effet d'un patchwork hétéroclite, et qui m'ont, en ce qui me concerne, un peu déboussolé. Pour l'expérience particulière je dirais que le film vaut d'être vu, mais sur le fond je n'ai pas été convaincu.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 40 readings
thumb 0 comments
1
reaction

Comments (0)

Are you enjoying reading on Panodyssey?
Support their independent writers!

Prolong your journey in this universe Culture
Été capricieux
Été capricieux

La pluie frappe dans la fenêtre, Les nuages couvrent le ciel d'été. Sous parapluies? Mieux...

Ileana Budai
1 min
Dégoupille la grenade
Dégoupille la grenade

Dégoupille la grenade Que l' amour engroudi explose, Ton coeur , donne- lui en offrande Ta vie s...

Ileana Budai
1 min

donate You can support your favorite writers

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey