Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
The Punisher - Saison 1

The Punisher - Saison 1

Publié le 27 mars 2023 Mis à jour le 27 mars 2023 Culture Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 75 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

The Punisher - Saison 1

Titre d’origine : Marvel’s The Punisher

 

Créateur / Showrunner : Steve Lightfoot

 

Année : 2017

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Jon Bernthal, Ben Barnes, Ebon Moss-Bachrach, Amber Rose Revah, Deborah Ann Woll, Jason R. Moore, Paul Schulze, Shohreh Aghdashloo, Mary Elizabeth Mastrantonio, Clancy Brown

 

Résumé : Hanté par l'assassinat de sa famille, l'ancien Marine Frank Castle devient un justicier connu dans le milieu criminel comme le Punisher, qui vise à venger le meurtre des siens par tous les moyens nécessaires (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Dernier né de la collaboration télévisuelle entre Marvel et Netflix, le Punisher tranche très clairement avec ses petits copains encapés de chez Netflix. Beaucoup plus sanglant, beaucoup plus trash, beaucoup plus violent que les autres. Même que Daredevil. Si vous vous souvenez de la scène du Punisher dans la prison durant la seconde saison de Daredevil, et bien c'est à peu près ça tout du long de cette série, avec même une montée crescendo pour atteindre un degré de violence assez inouï pour de la télévision dans l'avant-dernier épisode de cette première saison. Forcément comme il frappe plus que ses collègues, il cause aussi moins. Ce qui donne un peu plus de rythme et de liant à la série, et évite le défaut récurrent des séries Marvel / Netflix jusqu'à présent selon moi. Pour ce qui est de l'interprétation on tient un bon client dans la peau de Frank Castle avec Jon Bernthal, il est torturé à souhait, capable de jouer sur plusieurs registres mais surtout de faire froid dans le dos quand il se met en mode Punisher pur et dur. Pour une fois les antagonistes du héros (si on peut réellement parler de héros) sont à la hauteur et semblent être capables d'en faire baver à Castle, contrairement à ce qu'on a pu voir dans la série consacrée à Luke Cage par exemple. Et c'est bien connu mais jamais inutile de le rappeler : un bon méchant fait une bonne histoire, ce qui est le cas ici (spéciale dédicace à Paul Schulze en gros psychopathe, lui que j'avais adoré en connard autoritaire dans 24 heures et en pharmacien à la cool dans Nurse Jackie). La séparation entre Netflix et Marvel fait de plus en plus parler d'elle aussi je me demande quel sera l'avenir de leurs séries communes, mais si il y a deuxième saison du Punisher, je l'attends déjà de pied ferme !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 75 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Prologue
Prologue

🐕 Récit d'une adoption animalière 🐾   La vie, ce long fleuve pas vraiment tranqu...

Charlène Diaz
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur