Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Fear the Walking Dead - Saison 1

Fear the Walking Dead - Saison 1

Publié le 11 oct. 2022 Mis à jour le 11 oct. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 16 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Fear the Walking Dead - Saison 1

Titre d’origine : Fear the Walking Dead

 

Créateur / Showrunner : Robert Kirkman, Dave Erickson

 

Année : 2015

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Kim Dickens, Cliff Curtis, Frank Dillane, Alycia Debnam-Carey, Elizabeth Rodriguez, Mercedes Masohn, Lorenzo James Henrie, Rubén Blades, Colman Domingo, Sandrine Holt

 

Résumé : Depuis la mort de son mari, Madison élève ses deux enfants et fréquente Travis. Alors que la famille a du mal à recoller les morceaux, d'étranges événements surviennent… (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Uniquement 6 épisodes pour ce spin-off qui débute sur le même format que sa série mère. À la différence de The Walking Dead qui débute alors que l'apocalypse et le déferlement des zombies a déjà eu lieu, Fear the Walking Dead montre les tous débuts de l'invasion de zombies, quand ils sont encore peu nombreux et que la menace n'est pas encore clairement identifiée comme telle. Ce qui d'ailleurs donne une impression de lenteur dans les premiers épisodes, accentuée peut-être aussi par le fait que nous spectateurs, en savons beaucoup plus que les personnages sur ce qu'il en est réellement. Autre divergence notable d'avec la série principale, dans Fear the Walking Dead les personnages n'offrent pas vraiment d'accroche positive. Tous ont en eux quelque chose qui fait qu'on n'a pas envie de s'identifier à eux : depuis Travis qui exaspère un peu par trop de sollicitude un peu niaise (et à qui il manque un peu de corones jusqu'au dernier épisode) à Madison un peu trop "maîtresse d'école" avec tout le monde, en passant par leurs 3 enfants, de grands adolescents qui méritent surtout des baffes bien plus que notre sympathie. Et c'est valable comme ça pour tous les personnages en fait. Fait exprès ou non, je ne sais pas. Toujours est-il qu'on est moins en empathie avec les héros et ce qui leur arrive et je ne crois pas que ce soit une si bonne chose pour une série de ce type. Je regarderai bien entendu toutefois la suite pour voir comment ça va raccrocher les wagons avec la série mère et parce que l'univers développé par Robert Kirkman m'intéresse beaucoup, mais pour l'instant je ne suis pas encore complètement convaincu par ce spin-off. Ah sinon je voulais juste signaler que le proviseur de l'université c'est Danny Boon avec du cirage sur la tronche, bluffant !!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 16 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Ki hízik a fegyvereken?
Ki hízik a fegyvereken?

      (Egy – a miénktől talán nem is oly sokban eltérő – párhuza...

Tia-Sziara Álmos Bogát
9 min
La chauffeuse de bus
La chauffeuse de bus

Conductrice de jour Conductrice de nuit Sa vie est une route sans fin Qui la complaît...

Arthur Mede
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur