Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Ray Donovan - The Movie

Ray Donovan - The Movie

Publié le 29 avr. 2024 Mis à jour le 29 avr. 2024 Culture
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 35 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Ray Donovan - The Movie

Titre d’origine : Ray Donovan : The Movie

 

Créateur / Showrunner : David Hollander, Liev Schreiber

 

Année : 2022

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Liev Schreiber, Eddie Marsan, John Voight, Dash Mihok, Pooch Hall, Kerris Dorsey, Katherine Moenning, Kerry Condon, Bill Heck, Josh Hamilton, Chris Gray

 

Résumé : Ray Donovan et sa famille reviennent à Boston. Alors que son père Mickey est en cavale, Ray est prêt à l'affronter et à le stopper avant qu'il ne fasse plus de dégâts. Il va tout d'abord falloir le retrouver. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Je m'émouvais de la fin réservée à la série qui avait été interrompue après sa septième saison sans que cela ne fut prévu, ce qui avait donc laissé cette géniale série sans conclusion digne de ce nom. Cette injustice doublée d'une immense frustration vient donc d'être en partie corrigée, puisque ce film vient mettre un point final à la série un peu plus de deux ans après son arrêt inattendu. Bien sûr il faut faire en deux heures ce qui l'aurait été en une saison d'une dizaine d'épisodes, et ça se ressent au final, mais c'est toujours largement mieux que rien. Alors forcément, il y a des personnages sacrifiés, car ils n'auront que très peu de temps à l'écran (je pense à Darryl dont le destin est expédié vitesse grand V, mais aussi à Terry qu'on voit peu de temps, mais qui s'en sort pas mal avec une très belle scène de fin qui rend bien hommage au personnage de dur au cœur sensible qu'il a été tout du long de la série), et d'autres un peu mieux servis (évidemment Ray lui-même, et d'une manière incontournable Mickey, qui aura été du début à la fin le personnage central de la série à mes yeux). Dans l'entre-deux il y a Bunchy et Bridget, bien présents pour ce final, mais un poil en retrait tout de même. C'est compréhensible pour Bunchy dont le story-arc était déjà moins passionnant lors de la dernière saison, mais c'est un peu dommage pour Bridget qui est un personnage clé de cette fin, qui aurait mérité d'être plus mis en avant, et dont l'évolution psychologique aurait dû être plus approfondie, car elle passe d'un extrême à l'autre de manière trop rapide à mon goût (sans vouloir trop en dévoiler cependant ici...). La fin est toutefois plutôt réussie, un peu expédiée si on la rapporte au déroulement du reste de la série (ça paraît évident), mais surtout émotionnellement elle garde une belle puissance évocatrice, qui m'aura marqué (et qui aurait certainement été encore plus marquante au terme d'une saison complète) et à laquelle je ne m'attendais pas vraiment. Finalement, cette série aura été, sans jamais le dire vraiment, l'histoire d'un père qui aime son fils et d'un fils qui aime son père. Et en cela, j'ai été à la fois surpris par cette révélation qui apparaît à la toute fin, et ému par la totalité des non-dits et des blessures intimes qui auront fait l'ADN de ces personnages. Belle conclusion malgré tout.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 35 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Aurore
Aurore

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Fusion sémanti...

Bernard Ducosson
1 min
Mon expérience 
Mon expérience 

Je suis sur le site de scribay ( son ancien nom) depuis 2018. J'avais bea...

Margot Eden
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur