Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Homeland - Saison 4

Homeland - Saison 4

Publié le 5 sept. 2022 Mis à jour le 5 sept. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 21 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Homeland - Saison 4

Titre d’origine : Homeland

 

Créateur / Showrunner : Alex Gansa

 

Année : 2014

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Claire Danes, Mandy Patinkin, F. Murray Abraham, Rupert Friend, Maury Sterling, Nazanin Boniadi, Laila Robins, Tracy Letts, Sarita Choudhury, Corey Stoll

 

Résumé : Quelques mois après la mort de Nicholas Brody, Carrie Matthison travaille désormais d'arrache-pied pour la CIA entre Kaboul et Islamabad afin de débusquer l'un des terroristes les plus recherchés de la CIA : Haissam Haqqani. Elle doit gérer en parallèle de son travail, sa fille Franny (issue de sa liaison avec Brody lors de la saison précédente) et ses problèmes de bipolarité.

 

Avis vite dit : Après une saison 3 qui pour moi aurait parfaitement convenu en tant que fin de série, je doutais de l'intérêt et de la pertinence d'une quatrième saison. J'ai cependant été plutôt positivement surpris par cette dernière. Au départ pourtant, j'ai trouvé le rythme un peu trop lent, l'intrigue trop diluée, chose qui s'est améliorée dans la seconde moitié de saison, avec notamment les épisodes 8 et 9 qui sont vraiment excellents et très prenants. Le dernier épisode de la saison quant à lui retombe un peu dans les travers du début des premiers, mais c'est très certainement voulu avec un épisode complet à explorer les différentes conséquences des épisodes précédents plus mouvementés, et servant également de transition vers la prochaine saison (sans pour autant que les enjeux soient du niveau des cliffhangers habituels). Un peu comme Jackie dans Nurse Jackie, Carrie Matheson apparaît dans cette saison comme plus sombre, plus dure et plus cynique qu'auparavant, parfois même glauque et inquiétante (avec sa fille en particulier), ce qui est intéressant mais dangereux : rendre antipathique le personnage principal d'une série est toujours un pari risqué ! Nous verrons comment les scénaristes le relèveront dans la saison suivante. Homeland n'est pas la série la plus passionnante du moment, mais garde de très belles qualités, et en cela est une bonne surprise !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 21 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Labyrinthe
Labyrinthe

Perdu dans l'oubli Elle erre sans un bruit Cherchant son chemin Dans un labyrinthe lointain

Arthur Mede
1 min
Ki hízik a fegyvereken?
Ki hízik a fegyvereken?

      (Egy – a miénktől talán nem is oly sokban eltérő – párhuza...

Tia-Sziara Álmos Bogát
9 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur