Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Dallas (2012) - Saison 2

Dallas (2012) - Saison 2

Publié le 7 juil. 2022 Mis à jour le 7 juil. 2022 Culture
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 5 commentaires
lecture 101 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Dallas (2012) - Saison 2

Titre d’origine : Dallas (2012)

 

Créateur / Showrunner : Michael M. Robin

 

Année : 2013

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Larry Hagman, Linda Gray, Patrick Duffy, Ken Kercheval, Jesse Metcalfe, Josh Henderson, Jordana Brewster, Julie Gonzalo, Brenda Strong, Mitch Pileggi, Emma Bell, Lee Majors

 

Résumé : John Ross, le fils de JR Ewing et Sue Ellen Ewing, est déterminé à saper l'héritage de sa grand-mère en forant pour du pétrole sur les terres Ewing. Christopher, fils adoptif de Bobby et de son ex femme, Pamela Ewing, espère diriger l'entreprise familiale dans la nouvelle direction des sources d'énergies alternatives…

 

Avis vite dit : On a tous ses plaisirs honteux, pour moi ce relaunch de Dallas en fait partie. Il n'y a rien de bien nouveau dans cette resucée de soap à l'américaine, c'est même bourré de clichés et assez prévisible dans son ensemble. Mais... mais il y a un je ne sais quoi d'irrésistible dans l'envie de retrouver les Ewing sur petit écran. Bien sûr ce n'est plus comme avant, mais pour les anciens ça vaut le coup. Sans compter que dans cette saison JR tire définitivement sa révérence, et que finalement c'est plutôt pas mal géré par les auteurs. Mention spéciale pour ce vieux brigand de Larry Hagman et à son compère chevrotant Ken Kercheval ! Ah et puis au chapitre des vieilles chandelles ça fait plaisir de revoir Colt Seavers  puisque Lee Majors en personne vient conter fleurette à Sue Ellen ! Parmi les nouveaux, Jesse Metcalfe reste proprement imbuvable, Josh Henderson détestable mais dans le bon sens du terme, et Julie Gonzalo reste ma préférée à mille lieues de la terne Jordana Brewster. À réserver cependant aux addicts de Dallas version 80's, pour les autres ça manquera cruellement d'intérêt.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 101 lectures
thumb 5 commentaires
1
réaction

Commentaires (5)

avatar

Luce il y a 1 an

J'ai tellement regardé avec ma grand mère ! et après seule cote ouest en cachette ;-) Et merci d'avoir casé "ressucé" c'est magnifique ;-))))
avatar

Stéphane Hoegel il y a 1 an

Ah je vois qu'on a des références communes !! Et pas que des plus glorieuses... ;-)
Côte Ouest !! les personnages les moins intéressants étaient paradoxalement ceux qui venaient de la famille Ewing (Gary ne tient pas 2 secondes la comparaison avec JR, ni son épouse -dont j'ai oublié le prénom- avec Sue Ellen !!).
En revanche je me souviens y avoir découvert pour la première fois la tornade blonde Nicolette Sheridan, ainsi que l'intrigant et fascinant William Devane ! Souvenirs, souvenirs...
avatar

Luce il y a 1 an

Mais oui Greg et Paige mes héros! J’ai encore la k7 vidéo du dernier épisode ou enfin ils se remettent ensemble!!!
avatar

Luce il y a 1 an

Gary et valene
avatar

Luce il y a 1 an

Sans regarder sur Google!!!!! 😂😂😂

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
"Juste vivre", Luc Marsal
"Juste vivre", Luc Marsal

Je suis de celleux qui achètent de façon pulsionnelle des livres qui m’appellent. A peine reçus,...

Aline Gendre
2 min
Wokisme
Wokisme

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Si ça pouv...

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur