Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Dix pour cent - Saison 1

Dix pour cent - Saison 1

Publié le 17 oct. 2022 Mis à jour le 17 oct. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 13 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Dix pour cent - Saison 1

Titre d’origine : Dix pour cent

 

Créateur / Showrunner : Fanny Herrero

 

Année : 2015

 

Pays : France

 

Casting : Camille Cottin, Thibaut de Montalembert, Grégory Montel, Liliane Rovère, Fanny Sidney, Laura Calamy, Nicolas Maury, Stéfi Celma, Audrey Fleurot, Line Renaud, Françoise Fabian, Nathalie Baye, Laura Smet, Julie Gayet, Joey Starr, Cécile de France, François Berléand

 

Résumé : Trois agents de comédiens, aux personnalités hautes en couleur et aux vies personnelles compliquées, se battent au quotidien pour trouver les meilleurs rôles pour leurs prestigieux clients. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Série française ayant eu droit à pas mal de promotion et de battage médiatique, Dix Pour Cent s'avère être une bonne surprise sans non plus casser trois pattes à un canard. C'est frais, assez marrant, parfois un peu prévisible, mais surtout malin parce que plusieurs stars françaises y participent et jouent leur propre rôle et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils font preuve de beaucoup d'autodérision pour la plupart (à ce petit jeu, Julie Gayet et Joey Starr détiennent la palme, mais on peut aussi citer Audrey Fleurot et François Berléand qui n'hésitent pas à se mettre en scène de manière cocasse). La série joue avant tout sur la comédie mais pas que, puisqu'il y a une petite dose de dramatique (avec une relation père-fille illégitime) et même une intrigue plus diluée à base de prise de pouvoir et de jeux d'influences façon Dallas du pauvre. Cependant cela n'en fait pas pour autant une "grande série" mais plutôt quelque chose de plaisant, de drôle et finalement d'assez anecdotique. Mais ça casse le mythe de la série française à la papa, ce que Canal+ est déjà plusieurs fois parvenu à faire par ailleurs, tout en gardant un côté franchouillard indéniable. Le mix est improbable, casse-gueule, mais pour l'instant le pari est tenu et remporté.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 13 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Ki hízik a fegyvereken?
Ki hízik a fegyvereken?

      (Egy – a miénktől talán nem is oly sokban eltérő – párhuza...

Tia-Sziara Álmos Bogát
9 min
La chauffeuse de bus
La chauffeuse de bus

Conductrice de jour Conductrice de nuit Sa vie est une route sans fin Qui la complaît...

Arthur Mede
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur