Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Better Things - Saison 1

Better Things - Saison 1

Publié le 31 janv. 2023 Mis à jour le 31 janv. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 71 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Better Things - Saison 1

Titre d’origine : Better Things

 

Créateur / Showrunner : Pamela Adlon, Louis C.K.

 

Année : 2016

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Pamela Adlon, Mikey Madison, Hannah Alligood, Olivia Edward, Celia Imrie, Alysia Reiner

 

Résumé : Le quotidien très chargé d'une mère de famille divorcée qui peine à y arriver, entre un métier d'actrice difficile, trois enfants qu'elle élève seule et une vie sentimentale chaotique. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : La fin de Californication aura laissé beaucoup d'orphelins. Moi le premier. C'est pourquoi quand j'ai entendu parler de cette petite série de et avec Pamela Adlon (alias Marcy Runkle !!) je n'ai pas hésité longtemps. Sam est une maman célibataire, actrice qui a connu son heure de gloire dans une vieille série télé et qui galère entre petits rôles et doublures voix de dessins animés, elle élève tant bien que mal ses trois filles tout en supportant aussi en tant que voisine sa mère un peu frappée. La série est assez décousue, voire même un peu foutraque, et il ne faut pas chercher de vrais fils conducteurs, juste apprécier chaque épisode comme une mini-tranche de vie, sans forcément y rechercher un sens profond ou une moralité à la fin, d'ailleurs ce ne sont même pas forcément des épisodes qui racontent une histoire avec un début un milieu et une fin. Le format très court des épisodes (une vingtaine de minutes à peine) fait que l'ensemble se regarde avec légèreté, que ce n'est jamais trop, c'est d'ailleurs même un peu le contraire, on a plutôt un sentiment de pas assez, voire de pas tout à fait abouti à la fin de certains épisodes, on aimerait en voir un peu plus. Mais l'ensemble est cohérent dans son incohérence dès lors qu'on a accepté qu'on n'est pas face à une sitcom à la narration classique. Comme d'habitude dans ce genre de séries, c'est la qualité de l'interprétation qui fait beaucoup, même si l'écriture qui se fait discrète participe à la bonne tenue de l'ensemble. C'est cool, ça casse pas trois pattes à un canard et ça tombe bien parce que c'est pas fait pour ça du tout à l'origine. On sourit souvent, et c'est bien l'essentiel.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 71 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Coco
Coco

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai d&ea...

Valentine Simon
1 min
COME IN ! 
COME IN ! 

  Light each day enters, and political stage is coming to be clearer : no Deep State, a fantasy

Cecile Voisset
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur