Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Peaky Blinders - Saison 1

Peaky Blinders - Saison 1

Publié le 14 sept. 2022 Mis à jour le 14 sept. 2022 Culture
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 115 lectures
2
réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Peaky Blinders - Saison 1

Titre d’origine : Peaky Blinders

 

Créateur / Showrunner : Steven Knight

 

Année : 2013

 

Pays : Royaume-Uni

 

Casting : Cillian Murphy, Helen McCrory, Paul Anderson, Sophie Rundle, Joe Cole, Annabelle Wallis, Sam Neill, Natasha O’Keeffe, Aimee-Ffion Edwards, Andy Nyman

 

Résumé : En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels s'affrontent pour se faire une place dans le paysage industriel de l'après-guerre. Le Parlement s'attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les gangs les plus puissants et les plus redoutables. Surnommés les « Peaky Blinders » car ils ont pour habitude de cacher des lames de rasoir dans la visière de leur casquette, ils tirent principalement leur argent de paris, de rackets et du marché noir. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l'arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Les séries anglaises conjuguent très souvent deux avantages très appréciables : elles sont courtes et de qualité. Ça se confirme encore ici avec cette première saison de 6 épisodes de Peaky Blinders : dense et ramassée elle se permet pourtant de poser un grand nombre de personnages et d'enjeux, sans se perdre dans des détails sinueux ni s'interdire quelques accélérations et scènes d'action en guise de shoots d'adrénaline ! Évidemment, celui qui attire tous les regards et ramasse les lauriers à la pelle c'est Cillian Murphy qui vampirise l'écran, mais c'est l'arbre qui cache la forêt car en réalité tous les comédiens qu'on peut voir dans cette série sont remarquables. À voir en VOSTF absolument, car les dialogues prennent une sonorité toute particulière grâce aux accents à couper au couteau des différents protagonistes (gitans, irlandais, italiens, argot de Birmingham, etc...). La reconstitution des années 20 est criante de réalisme (autant qu'on puisse en juger aujourd'hui !) entre misère du peuple ouvrier, corruption des pouvoirs publics et politique d'après-guerre. La bande son ultra contemporaine aurait pu être un parti pris carrément casse-gueule mais au final, se révèle très réussie et apporte une dimension moderne et une force supplémentaire aux images brutes. L'ascension irrésistible du petit gang des Peaky Blinders qui ont décidé de jouer dans la cour des grands s'avère vraiment prenante, très intéressante car multi-contextualisée et joue avec succès sur plusieurs tableaux. Vraiment cette série est à découvrir !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 115 lectures
thumb 0 commentaire
2
réactions

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur