Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Real Humans - Saison 2

Real Humans - Saison 2

Publié le 21 juin 2022 Mis à jour le 21 juin 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 57 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Real Humans - Saison 2

Titre d’origine :Äkta människor

 

Créateur / Showrunner : Lars Lundström

 

Année : 2014

 

Pays : Suède

 

Casting : Lisette Pagler, Johan Paulsen, Josephine Alhanko, Marie Robertson, Andreas Wilson, Leif Andrée, Inga Landgré, Louise Peterhoff, Pia Halvorsen

 

Résumé : La famille Engman, qui a recueilli Mimi se retrouve au cœur des événements qui se précipitent. Les enfants de David se retrouvent séparés, et seule Beatrice Eischer, le clone de la femme de David, continue de rechercher le précieux code permettant de libérer les hubots. Malheureusement, elle n'est pas la seule à le convoiter, et personne ne sait encore ce qui pourrait se passer s'il se répandait, car, parallèlement, un virus très dangereux se répand chez les hubots. Malgré tout cela, certains des enfants de David trouvent leur voie auprès des humains : Flash devient Florentine Jarmeus, et fonde une famille, tandis que Mimi devient juriste en travaillant auprès d’Inger. (source : Wikipedia)

 

Avis vite dit : On retrouve avec plaisir les hubots suédois pour une saison qui va encore un peu plus loin que la première dans la réflexion sur ce qu'est la vie, la conscience, les sentiments et la condition d'être humain. C'est toujours aussi bien joué (les acteurs jouant les hubots sont vraiment bluffants), les effets sont minimalistes mais parfaitement réussis et maîtrisés et au niveau scénario il y a un habile mélange des genres. Pas de manichéisme non plus, un poil d'humour dans certaines situations, de drame et de tragédie humaine dans d'autres (le retour du grand-père mort et cloné dans un hubot est à la fois drôle et pathétique, et invite à réfléchir sur le statut d'un tel robot). Et puis là où c'est très fort, c'est le jeu de comédienne des interprètes de Mimi, Béatrice et Florentine, qui parviennent à mêler avec crédibilité certaines émotions très humaines et la froideur de la logique d'une machine, au point de créer un certain malaise chez le spectateur par moments. Sacrée prestation ! Cela étant dit, la saison 2 termine un peu sèchement à mon goût, et malheureusement faute d’audience suffisante, la troisième saison n’a jamais vu le jour...

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 57 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Ki hízik a fegyvereken?
Ki hízik a fegyvereken?

      (Egy – a miénktől talán nem is oly sokban eltérő – párhuza...

Tia-Sziara Álmos Bogát
9 min
La chauffeuse de bus
La chauffeuse de bus

Conductrice de jour Conductrice de nuit Sa vie est une route sans fin Qui la complaît...

Arthur Mede
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur