Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Madoff, l'arnaque du siècle - Mini-série

Madoff, l'arnaque du siècle - Mini-série

Publié le 22 nov. 2022 Mis à jour le 22 nov. 2022 Culture
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 127 lectures
2
réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Madoff, l'arnaque du siècle - Mini-série

Titre d’origine : Madoff

 

Créateur / Showrunner : Ben Robbins

 

Année : 2016

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Richard Dreyfuss, Peter Scolari, Blythe Danner, Lyne Renée, Frank Whaley, Charles Grodin, Erin Cummings

 

Résumé : Bernard Madoff, dit Bernie Madoff, conseiller financier, connaît une ascension fulgurante, grâce à des malversations, suivie d'une chute brutale qui aura des conséquences notables sur sa famille, ses associés et ses clients. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Mon chouchou Richard Dreyfuss interprète dans cette mini-série de prestige en deux parties (4 en version originale) l'un des personnages les plus haïs de ce début de siècle pour l'immense montage financier qui s'est révélée comme l'arnaque la plus impressionnante de l'histoire moderne, Bernard Madoff. Et c'est vrai que le péquin moyen, vous, moi, en avions une image très réductrice finalement. Celle d'un voleur, l'incarnation parfaite de tout ce qu'il y a de plus détestable dans le capitalisme débridé qui fait sa loi dans le monde d'aujourd'hui. Celle de quelqu'un de cupide, cynique, dénué du moindre remord, avide de toujours plus. Ce type aura piqué à peu près 50 milliards à la barbe de tout le monde, des experts de la finance aux journalistes spécialisés, et ce n'est finalement que la conjoncture exceptionnelle issue de la crise des subprimes (pour laquelle il n'aura eu aucune responsabilité, laissons-lui au moins cela !) qui aura mis à jour ses malversations, sinon il y a fort à parier qu'il serait toujours là et que les 50 milliards seraient déjà très largement dépassés. Bref un coup de malchance pour lui, sinon le système Madoff tenait bon, et le bonhomme en assurait presque à lui tout seul la bonne marche. La série nous fait découvrir l'envers du décor, l'homme et sa famille, les circonstances de ses magouilles, sa façon de voir le monde (avec une part de cynisme certes, mais pas uniquement). Dreyfuss y est génial comme d'habitude, il parvient même à nous faire ressentir de la sympathie pour ce type tant il réussit à choper l'aspect humain du personnage au-delà de son image de grand méchant de la finance. Les conséquences plutôt dramatiques de cette immense arnaque financière sur sa famille laissent de l'homme une image mitigée. En tout cas j'ai appris pas mal de choses que je ne savais pas sur cette affaire et je ne le regrette pas.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 127 lectures
thumb 0 commentaire
2
réactions

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Literature and Abuse
Literature and Abuse

Translated by Owen Good   Typical reactions: 1) that happens everywhere, 2) that’s...

Kornélia Deres
5 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur