Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Orange is the New Black - Saison 1

Orange is the New Black - Saison 1

Publié le 22 juil. 2022 Mis à jour le 22 juil. 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 5 commentaires
lecture 30 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Orange is the New Black - Saison 1

Titre d’origine : Orange is the New Black

 

Créateur / Showrunner : Jenji Kohan

 

Année : 2013

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Taylor Schilling, Kate Mulgrew, Laura Prepon, Michelle Hurst, Jason Biggs, Michael J. Harney, Uzo Aduba, Danielle Brooks, Natasha Lyonne, Taryn Manning, Nick Sandow, Pablo Schreiber

 

Résumé : Piper Chapman est incarcérée à Litchfield, une prison de sécurité minimale pour quinze mois car elle a transporté une valise d'argent issue du trafic de drogue, dix ans plus tôt, pour son amante d'alors, Alex Vause. Elle tente de se faire à la vie en prison, entre le clanisme, les réseaux et les fortes personnalités des autres détenues. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Mélange de drame et de comédie par la créatrice de Weeds on y retrouve le ton des débuts de la famille Botwin. Avec une coloration plus marquée côté comédie malgré tout, et contrairement à Weeds, l'héroïne principale est le personnage le moins intéressant en fin de compte de la série, se faisant voler la vedette et l'attention par l'ensemble de ses codétenues, toutes plus barrées les unes que les autres. Sans parler du génial Pornstache (Pablo Schreiber), maton caricatural aussi hilarant et pathétique que détestable. Jason Biggs essaie d'exister au milieu de tout ça mais y peine réellement. Loin de la noirceur d'un Oz, on retrouve toutefois certaines recettes communes : les flashbacks sur la situation des prisonnières avant leur incarcération par exemple permettent de donner de la profondeur à chacun des personnages. Pas aussi percutante que Weeds dans la comédie ou que Oz dans le dramatique, Orange is the New Black est un entre-deux plaisant mais forcément plus anecdotique que les deux exemples précédents auxquels la série sera forcément comparée à un moment ou un autre.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 30 lectures
thumb 5 commentaires
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaires (5)

avatar

Elodie Furtak 2 mois

J'ai toujours voulu y jeter un oeil mais je n'ai jamais sauté le pas... Bientôt peut être !
Si tu as Netflix, ça fait partie des incontournables de la plateforme à mon avis !
J'espère que ça te plaira si tu te lances ;-)
avatar

Elodie Furtak 1 mois

Incontournable carrément ! Bon je ne vais plus avoir le choix
Ça n'engage que moi, mais je trouve que dans leur catalogue pléthorique, OITNB sort du lot en effet. Si tu t'y lances je serais curieux d'avoir ton avis.

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Done.
Done.

Trump toujours en tête de gondole au grand supermarché (le fake ét...

Cecile Voisset
6 min
Summer of Sam (1999) Spike Lee
Summer of Sam (1999) Spike Lee

L'assassin habite au Studio 54 Un tueur en série nommé David Berkowitz a sévi durant l’année...

Jean-Philippe Rathle
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur