Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Marco Polo - Saison 1

Marco Polo - Saison 1

Publié le 30 août 2022 Mis à jour le 30 août 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 31 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Marco Polo - Saison 1

Titre d’origine : Marco Polo

 

Créateur / Showrunner : John Fusco

 

Année : 2014

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Lorenzo Richelmy, Benedict Wong, Joan Chen, Remy Hii, Zhu Zhu, Mahesh Jadu, Uli Latukefu, Olivia Cheng, Tom Wu

 

Résumé : Marco Polo est amené par son père à la cour du grand Kubilai Khan, petit-fils et successeur de Gengis Khan, qui a déjà conquis de nombreux pays d'Orient et l'ensemble de la Chine à l'exception du Sud, toujours dirigé par la dynastie Song. Marco pénètre alors dans un univers où dominent cupidité, trahison, intrigues sexuelles et rivalités, et doit faire preuve d'ingéniosité pour gagner la confiance du Khan et l'accompagner dans sa quête féroce pour régner sur le Sud de la Chine. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Netflix affichait l'ambition de concurrencer HBO sur le terrain du grand spectacle, et Marco Polo a été pensé pour se positionner sur le même secteur que Game of Thrones, rien que ça. Remarquez, l'ambition de faire de la qualité c'est très louable, pour cette fois il faut juste avouer que la barre était placée un peu haut. Alors on ne se fout pas de la gueule du spectateur : il y a de l'argent et on le voit à l'image, la reconstitution, les décors, les costumes, le casting et le design général sont très soignés, à aucun moment ça ne fait cheap, on plonge réellement en pleine Mongolie moyen-âgeuse, de ce point de vue c'est réussi. Les personnages sont intéressants et bien travaillés, finalement c'est peut-être bien Marco Polo lui-même qui s'avère le moins excitant, ce qui est quand même dommage. Reste que l'intrigue passe un peu au second plan, le plaisir du spectateur se trouve plus dans ce qu'il voit que dans ce qu'on lui raconte, pour le côté épique Netflix devra donc repasser par la case HBO pour reprendre des cours. Mais c'est très loin d'être désagréable à regarder, c'est même plutôt bien fait, on attend juste la seconde saison pour voir si les scénaristes auront réussi à se faire à la débauche de moyens dont ils disposent et s'ils savent se faire plaisir, et donc nous faire plaisir, avec leurs beaux jouets ! Pas palpitant, mais bon début pour cette série qui la joue classe.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 31 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Labyrinthe
Labyrinthe

Perdu dans l'oubli Elle erre sans un bruit Cherchant son chemin Dans un labyrinthe lointain

Arthur Mede
1 min
Ki hízik a fegyvereken?
Ki hízik a fegyvereken?

      (Egy – a miénktől talán nem is oly sokban eltérő – párhuza...

Tia-Sziara Álmos Bogát
9 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur