Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Mindhunter - Saison 1

Mindhunter - Saison 1

Publié le 5 avr. 2023 Mis à jour le 5 avr. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 73 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Mindhunter - Saison 1

Titre d’origine : Mindhunter

 

Créateur / Showrunner : Joe Penhall, David Fincher

 

Année : 2017

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Jonathan Groff, Holt McCallany, Anna Torv, Stacey Roca, Joe Tuttle, Cotter Smith, Hannah Gross, Cameron Britton, Sonny Valicenti, Jack Erdie, Happy Anderson

 

Résumé : Comment anticiper la folie quand on ignore comment fonctionnent les fous? En 1977, à l’aube du profilage criminel, deux agents du FBI de l’unité d’analyse comportementale imaginent une enquête aux méthodes révolutionnaires et se lancent dans une véritable odyssée pour obtenir des réponses. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Hardie série qui associe un groupe de comédiens quasi-inconnus du grand public à un réalisateur vedette ultra-doué, à savoir David Fincher. Quant au contexte et au sujet : fin des années 70, quand le FBI se lance timidement dans ce qui deviendra par la suite une discipline renommée, le profilage. Période au cours de laquelle on va également nommer et ficher une toute nouvelle catégorie de criminels, qui depuis sont devenus les vraies stars des polars et autres thrillers : les serial killers. Cette plongée au tréfonds des pensées et des logiques des tueurs les plus froids et les plus sanglants n'est pas sans poser des questions : peut-on essayer de comprendre ces esprits dérangés, ces hommes considérés jusqu'alors comme des bêtes sauvages ? Et si on le peut, le doit-on ? Sont-ils si dérangés, si différents de nous que cela ? Enfin, en les analysant, en les comprenant, ne glisse-t-on pas soi-même sur une pente dangereuse, faut-il pour y parvenir vendre un peu de son âme au diable ?... À toutes ces questions la série répond différemment selon les points de vue divergents des différents protagonistes. C'est troublant, c'est parfois glauque, c'est dérangeant, c'est angoissant, mais c'est surtout passionnant ! Fincher ne cède à aucune sirène des temps modernes : il prend son temps pour poser et ses personnages et ses thématiques, et il a tout à fait raison de s'en tenir à son rythme parfaitement adapté pour imposer une histoire et une narration maîtrisées et d'une vraie profondeur dramatique. On suit avec d'autant plus de curiosité et d'imprégnation les deux héros principaux que leurs interprètes sont relativement peu connus et ne renvoient donc dans notre imaginaire à aucun autre personnage précis préexistant. Et faut dire aussi que c'est aussi bien joué que mis en scène, le combo des deux fait de cette série écrite avec un sens aigu de la précision un vrai must, et une des meilleures nouveautés de 2017. J'en redemande sans hésiter !!!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 73 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
COME IN ! 
COME IN ! 

  Light each day enters, and political stage is coming to be clearer : no Deep State, a fantasy

Cecile Voisset
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur