Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Billions - Saison 1

Billions - Saison 1

Publié le 15 déc. 2022 Mis à jour le 15 déc. 2022 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 78 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Billions - Saison 1

Titre d’origine : Billions

 

Créateur / Showrunner : Brian Koppelman, David Levien, Andrew Ross Sorkin

 

Année : 2016

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Damian Lewis, Paul Giamatti, Maggie Siff, Malin Akerman, Toby Leonard Moore, David Costabile, Condola Rashad, Kelly AuCoin, Kerry Bishé, Noah Emmerich, Jeffrey DeMunn

 

Résumé : Dans le monde de la haute finance à New York, le procureur Chuck Rhoades et l'ambitieux gestionnaire du hedge fund « Axe Capital » Bobby Axelrod s’affrontent en utilisant chacun leur considérable pouvoir d’influence pour détruire l’autre. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Cette série de Showtime nous plonge dans les inextricables manipulations boursières et financières qui permettent à certains de se faire des montagnes de fric en quelques clics de souris bien avisés. Avec tout ce que cela suppose aussi de fraudes, magouilles, arnaques et délits d'initiés. Toute la série repose sur l'opposition entre un milliardaire de la bourse qui a bâti son empire sur les ruines encore fumantes du 11 septembre 2001, et un procureur général qui l'a dans son collimateur et est prêt à tout pour l'envoyer croupir en prison. Mais au-delà l'opposition entre flic et voleur, c'est avant tout un duel d'hommes que tout sépare et qui pourtant se ressemblent plus qu'ils ne voudraient. Les notions de bien et de mal disparaissent assez vite derrières les motivations très personnelles des deux protagonistes. La pièce maîtresse de cette opposition étant en réalité une femme, celle du procureur qui travaille en tant que psychanalyste pour la boîte de traders de l'as de la finance qu'il veut faire tomber, et dont elle est la confidente privilégiée. Gros casting sur cette série avec en particulier un de mes acteurs préférés Paul Giamatti, mais aussi le déroutant Damian Lewis qui continue à cultiver son image trouble depuis les premières saisons de Homeland, Malin Akerman dans un rôle moins bimboesque que d'habitude et surtout Maggie Siff qui crève l'écran dans le rôle de la psy qui cherche tant bien que mal à garder le contrôle, prise entre deux feux. La série démarre scénaristiquement vraiment à partir du 3ème épisode où l'on comprend mieux jusqu'où le procureur est capable d'aller pour arriver à ses fins et où son image de gentil homme de loi vole en éclat dans une banale scène durant laquelle il promène son chien... Parfois un peu lente (au début, le temps de planter les personnages surtout), la série prend vite de l'ampleur en développant l'aspect psychologique de la confrontation des deux hommes forts de la série. Confrontation qui culmine à la fin du dernier épisode de la saison où Giamatti et Lewis se livrent à un grand numéro d'acteur dans un dialogue en forme de bataille rangée (dont les prémisses avaient eu lieu quelques épisodes plus tôt en salle de négociation du procureur). Je suis impatient de voir la suite de cette lutte à mort dans la seconde saison !!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 78 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur