Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Falcon et le Soldat de l'Hiver - Mini-série

Falcon et le Soldat de l'Hiver - Mini-série

Publié le 7 mars 2024 Mis à jour le 7 mars 2024 Culture
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 25 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Falcon et le Soldat de l'Hiver - Mini-série

Titre d’origine : The Falcon and the Winter Soldier

 

Créateur / Showrunner : Malcolm Spellman

 

Année : 2021

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Anthony Mackie, Sebastian Stan, Emily VanCamp, Wyatt Russell, Erin Kellyman, Daniel Brühl, Adepero Oduye, Georges St-Pierre, Florence Kasumba

 

Résumé : Six mois après la fin des évènements du film Avengers : Endgame, Bucky Barnes fait équipe avec Sam Wilson qui possédait le bouclier de Captain America avant de le remettre au gouvernement américain. Les deux hommes vont devoir faire face aux Flag-Smashers, un groupe terroriste possédant des capacités physiques hors du commun, liés au sérum du super-soldat. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Les Studios Marvel continuent à nous dévoiler leur univers partagé sous forme de séries avec cette fois le duo Faucon et le Soldat de l'Hiver. Personnages secondaires des franchises des films Avengers et Captain America, ils tiennent ici les premiers rôles. Marvel sait user de ce genre de choses (aussi bien en comics qu'à l'écran) : faire d'un second couteau un héros surprenant et enthousiasmant à suivre. Cette fois cependant, la mayonnaise prend un chouïa moins bien que précédemment. Il faut dire que la série se situe dans un contexte plus politisé, j'allais même dire plus moral que ce que Marvel a pu proposer jusqu'à présent. En cela, la série suit la ligne directrice qu'avaient empruntée les comics il y a quelques années : faire d'un héros noir le symbole de l'Amérique en remplaçant Captain America dont Avengers : Endgame avait scellé le destin en lui faisant passer le flambeau à Sam Wilson. Avec tout ce que cela peut entraîner comme questions sociétales, les différents visages de l'Amérique, les rapports entre les noirs et les blancs, et en second plan entre riches et pauvres. La série ne va cependant pas aussi loin dans la critique sociale que ne l'avaient fait les comics en leur temps, et c'est à la fois heureux et dommage. Heureux, car on voit bien que cette série n'est pas vraiment dans le moule des précédentes productions de Marvel Studios et que ce poids et cette gravité supplémentaires qu'elle porte en elle n'ont pas que des bons côtés : le propos est ralenti et le rythme de la série s'en ressent, et l'intrigue peine du coup à passionner les plus jeunes qui ne regardent peut-être pas ce type de séries pour son arrière-plan politique. Dommage en revanche, car on sent bien qu'il y a de véritables pistes encore inexplorées dans cette direction, et que tout n'est pas réellement dit et évoqué. Que le propos pourrait être encore beaucoup plus profond et intelligent, bien qu'il en perdrait certainement encore un peu en fun et en légèreté. Cette série a donc un aspect un peu hybride qui la sort du lot, mais pêche cependant dans l'action et le rythme. Le petit plus qui semble devenir une marque de fabrique supplémentaire des séries estampillées Marvel Studios, c'est la multitude de petits signaux et clins d’œil en direction des connaisseurs des comics, en plaçant ici et là des personnages, lieux et concepts de l'univers Marvel papier, et ça fait toujours plaisir à ceux qui les captent au passage...

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 25 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur