Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Servant - Saison 2

Servant - Saison 2

Publié le 26 févr. 2024 Mis à jour le 26 févr. 2024 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 15 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Servant - Saison 2

Titre d’origine : Servant

 

Créateur / Showrunner : Tony Basgallop

 

Année : 2021

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Lauren Ambrose, Toby Kebbell, Nell Tiger Free, Rupert Grint, Tony Revolori, Boris McGiver, Jerria Hinton, Alison Elliott

 

Résumé : Jericho a été enlevé par Leanne, sa baby-sitter, aidée des mystérieux Oncle George et Tante May, membres d’une dangereuse secte officiellement disparue. Les Turner, qui ne peuvent s’en remettre aux autorités, mènent leurs recherches par eux-mêmes.

 

Avis vite dit : La première saison m'avait fait forte impression, bien que sa conclusion m'eut laissé sur ma faim. Cette seconde saison tombe malheureusement dans les travers de beaucoup de séries qui commencent sur les chapeaux de roues : elle a du mal à négocier le virage et confirmer avec autant de force qu'en première saison. En y réfléchissant bien, je pense avoir compris ce qui fait défaut dans cette suite : l'effet de surprise n'est plus là, et il faut bien avouer que c'était une des qualités principales de la première saison. Maintenant qu'on connaît le contexte, qu'on sait où on met les pieds, la série peine à nous surprendre encore. On a bien droit à quelques scènes-choc, mais plus axées sur le visuel qu'autre chose, rien de véritablement neuf par rapport à ce que la série a déjà pu proposer auparavant. Même côté comédiens, on sent qu'il y a de la redite. Rupert Grint qui interprète Julian cabotine gravement, Lauren Ambrose dont le rôle est très particulier est toujours sur le fil, à la limite de surjouer en permanence, et finalement c'est Boris McGiver (qui n'a pas de coupe mulet je précise) qui emporte tout sur son passage grâce à son interprétation de l'oncle George. Le rythme aussi m'a posé problème : là où la première saison avançait et ne laissait pas le temps de s'ennuyer, on a l'impression plus d'une fois que cette seconde saison est en mode "on allonge la sauce et on tergiverse" tant l'action est diluée et l'unité de temps mal maîtrisée. Dommage, car malgré tout, on a toujours (enfin je dis "on" mais je parle surtout de moi) envie de comprendre le fin mot de l'histoire. Je serai donc de la partie avec la troisième saison, en espérant que la voie empruntée par cette seconde saison sera laissée de côté au profit de celle qui avait fait mouche au début de la série.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 15 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur