Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
House of Cards - Saison 4

House of Cards - Saison 4

Publié le 25 nov. 2022 Mis à jour le 25 nov. 2022 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 73 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

House of Cards - Saison 4

Titre d’origine : House of Cards

 

Créateur / Showrunner : Beau Willimon

 

Année : 2016

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Kevin Spacey, Robin Wright, Michael Kelly, Molly Parker, Jayne Atkinson, Mahershala Ali, Elizabeth Marvel, Nathan Darrow, Kim Dickens, Neve Campbell, Derek Cecil, Paul Sparks

 

Résumé : Unis pour le meilleur et pour le pire, Claire et Francis Underwood ont toujours affronté ensemble les obstacles, pour parvenir, à force de coups bas, à se hisser jusqu'à la Maison Blanche. Mais cette fois, même s'ils continuent à être dévorés par l'ambition, les Underwood se déchirent et voient se dresser sur leur route un autre couple, également avide de pouvoir. (source : Telerama.fr)

 

Avis vite dit : Avec House of Cards, Netflix joue dans la cour des grands. Des grands parce que la série se situe rien de moins qu'à la Maison Blanche et dans les coulisses du pouvoir de la première puissance mondiale, mais des grands aussi parce que Netflix tient là une série de prestige, digne des productions les plus classes de HBO et les plus ambitieuses du moment. Le constat est d'ailleurs flagrant si on la compare à une autre série actuelle prenant place dans les mêmes arcanes du pouvoir : Scandal. Là où Scandal joue à fond sur le buzz et le mélange intrigues sentimentales et luttes de pouvoir, House of Cards semble s'intéresser avant tout aux tréfonds de l'âme, fussent-ils les plus sordides, de ceux qui se destinent un jour à obtenir (et garder) la plus haute place de l'échiquier politique. Ceux qui justement, relèguent leurs sentiments et leurs passions à l'arrière-plan, bien conscients qu'en politique les sentiments ne sont rien d'autre que des faiblesses. À ce titre, on sent la volonté de cette série de s'élever un cran au-dessus des autres du même genre. Sans forcément y arriver en tout point et à tout moment, mais l'intention est là et se ressent, l'écriture, la réalisation et l'interprétation démontrent sans cesse depuis 4 saisons cette quête de qualité et d'originalité dans le récit. Les Underwood sont encore une fois sur la sellette, et c'est dans l'adversité qu'ils sont les plus redoutables. Le personnage de Claire semble dans cette saison prendre le dessus sur celui de Francis, mais on sent que ces deux monstres de stratégie et de coups fourrés en ont encore pas mal sous la semelle, et bien malin qui pourra dire comment va encore pouvoir évoluer leur relation. J'attends de pied ferme la prochaine saison.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 73 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
A KNOT
A KNOT

(to Karen) The photo (untitle) is from Haaretz Weekend Brief (April 13th), it shows spring army manoeuvres....

Cecile Voisset
3 min
"Zombie Lies"
"Zombie Lies"

The photo is picked up to 'The Poetry Review' (The Poetry society, April 4th), and the title to Bill Maher (Twitter...

Cecile Voisset
4 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur