Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Siberia - Saison 1

Siberia - Saison 1

Publié le 21 oct. 2022 Mis à jour le 21 oct. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 22 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Siberia - Saison 1

Titre d’origine : Siberia

 

Créateur / Showrunner : Matthew Arnold

 

Année : 2013

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Joyce Giraud, Johnny Wactor, Esther Anderson, Miljan Milošević, Sam Dobbins, Sabina Akhmedova, Natalie Scheetz, Victoria Hill

 

Résumé : Sur le lointain territoire de Toungouska, en Sibérie, 16 candidats de télé-réalité sont expédiés dans cette zone anéantie en 1908 par une énorme explosion, suite à l'impact d'une mystérieuse météorite avec la Terre. Quand l'un des participants est grièvement blessé, et qu'aucune aide n'arrive, l'inquiétude monte d'un cran. D'autant que certains événements ne semblent pas liés au show. Face au danger, les compétiteurs doivent se serrer les coudes pour survivre... (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Prenez un groupe de gens hétéroclites, plongez-les dans un jeu de télé-réalité façon Koh-Lanta dans un environnement autrement plus rigoureux (la Sibérie), ajoutez-y des mystères à foison et une pointe de fantastique à la manière d'un Lost low-cost et vous obtiendrez Siberia. Le concept et l'idée de départ sont sympathiques, mais côtés péripéties et enchaînement des événements, on sent que les scénaristes ne maîtrisent pas tout dans leur histoire. Ça donne un aspect plus foutraque que réellement mystérieux. De toute manière, depuis Lost je me méfie comme de la peste de ces séries qui empilent mystères sur mystères et répondent aux questions par d'autres questions. C'est bien souvent le signe d'une navigation à vue, et Siberia n'échappe pas à ce sentiment au visionnage. La frontière est ténue entre surprendre et mettre sans cesse en position d'insécurité le spectateur, et raconter n'importe quoi pour le perdre. Plusieurs fois au cours des 11 épisodes j'ai trouvé que cette frontière était franchie... Mais bon, si on peut accepter certaines incohérences et des ellipses parfois troublantes (surtout dans la gestion des relations entre les protagonistes), c'est leur accumulation qui finit par les rendre indigestes. Le comble étant que Siberia a été annulée et ne connaîtra jamais de seconde saison, laissée en suspens en plein cliffhanger, sans aucune explication sur quoi que ce soit, ce qui augmente encore plus la sensation d'immense foutage de gueule, encore plus accentué que Lost et ses explications complètement bidons. Bref, cette série avait un potentiel certain mais à la condition d'être plus sobre dans son contenu, et bien entendu l'absence de conclusion finit d'en faire un objet télévisuel totalement inutile et vain.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 22 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Ki hízik a fegyvereken?
Ki hízik a fegyvereken?

      (Egy – a miénktől talán nem is oly sokban eltérő – párhuza...

Tia-Sziara Álmos Bogát
9 min
La chauffeuse de bus
La chauffeuse de bus

Conductrice de jour Conductrice de nuit Sa vie est une route sans fin Qui la complaît...

Arthur Mede
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur