Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Banshee - Saison 4

Banshee - Saison 4

Publié le 8 déc. 2022 Mis à jour le 8 déc. 2022 Culture Culture
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 67 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Banshee - Saison 4

Titre d’origine : Banshee

 

Créateur / Showrunner : Jonathan Trooper, David Schickler

 

Année : 2016

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Antony Starr, Ivana Miličević, Hoon Lee, Ulrich Thomsen, Lili Simmons, Frankie Faison, Matt Servitto, Tom Pelphrey, Matthew Rauch, Chris Coy, Ryann Shane, Casey LaBow, Eliza Dushku, David Harbour, Ana Ayora

 

Résumé : Deux ans après son exil, Lucas, ancien shérif, revient à Banshee. Kai Proctor, désormais maire, s'est adjoint les services de Nina Cruz, une femme flic. Brock Lotus porte l'insigne de shérif. Après avoir rejoint Carrie, leur fille Eva et l'ex-boxer Sugar Bates, Lucas se trouve plongé au cœur d'une nouvelle crise qui secoue la ville : un tueur en série sévit dans les environs. (source : Telerama.fr)

 

Avis vite dit : Banshee est certainement une des séries qui m'a le plus marqué ces dernières années. Elle finit avec cette quatrième saison et c'était avec une excitation mêlée de légère tristesse que je l'ai enfin vue. Et je dois avouer que cette saison m'a paru en-dessous des trois précédentes. Le combo magique baston-cul qui a fait des trois premières saisons un feu d'artifices télévisuel a été un peu laissé de côté dans cette ultime baroud de la série. Cette saison a volontairement cassé les codes établis lors des saisons précédentes, notamment du point de vue de la narration. On se retrouve projeté deux ans après les événements de la saison 3, et l'intrigue s'articule autour de la résolution du crime d'un des personnages principaux. On a ainsi régulièrement droit à des flashbacks qui nous permettent de combler les trous de l'histoire laissés par ces deux années occultées. Pas déplaisant, mais j'ai trouvé que cela faisait un peu trop artificiel sur cette saison, alors que pourtant le procédé des flashbacks a souvent été utilisé dans la série (pour expliquer les relations entre Hood et Ana/Carrie, ou encore pour comprendre l'évolution de Hood : remember l'épisode-choc en prison avec le mastard albinos). Trop de nouveaux personnages également pour si peu d'épisodes, ce qui donne l'impression qu'ils sont un peu survolés et c'est dommage. Et puis disons-le clairement, la recette bastons-jolies nanas qui a fait la gloire de Banshee (pas d'hypocrisie, c'était bien ça qui l'a fait sortir du lot) a été très clairement réduite à une portion congrue, ce qui donne cette impression que l'histoire n'avance pas beaucoup et que la lenteur l'emporte avec un Hood complètement amorphe et déprimé là où on avait l'habitude d'un Hood rentre-dedans et impulsif. Il y a de bonnes choses tout de même : Carrie se fait plaisir dans quelques scènes d'action, la partie consacrée à Job est pas mal du tout, et la confrontation avec le boss de fin (celle que personnellement j'attendais depuis le tout début de la série) rend un dernier hommage au cachet bourrin de la série. N'empêche que j'ai une pointe de déception malgré tout (c'est toujours ce en quoi on place les plus grands espoirs qui risque de plus décevoir) et que je reste sur un petit goût d'inachevé. Mais attention : à mes yeux Banshee reste une vraie pépite à voir et à revoir sans modération, ce n'est pas cette dernière saison un poil en-dessous des autres qui me fera changer d'avis !!!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 67 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Prologue
Prologue

🐕 Récit d'une adoption animalière 🐾   La vie, ce long fleuve pas vraiment tranqu...

Charlène Diaz
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur