Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Fargo - Saison 3

Fargo - Saison 3

Publié le 6 avr. 2023 Mis à jour le 6 avr. 2023 Culture
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 83 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Fargo - Saison 3

Titre d’origine : Fargo

 

Créateur / Showrunner : Noah Hawley

 

Année : 2017

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Ewan McGregor, Carrie Coon, Mary Elizabeth Winstead, David Thewlis, Goran Bogdan, Mark Forward, Michael Stuhlbarg, Scoot McNairy

 

Résumé : En 2010, dans le Minnesota, Emmit Stussy, un homme d'affaires renommé dans le monde du parking, vit une vie calme et opulente tandis que son frère jumeau Ray mène une vie difficile et enchaîne les mauvais coups. Alors que Ray a blâmé son jumeau toute sa vie pour ses propres échecs, l’arrivée d’une personnalité mystérieuse va changer la donne. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Cette troisième saison de Fargo reste dans la droite lignée des précédentes : atmosphère inquiétante entre le polar bizarre et la comédie noire, personnages borderline, climat froid et arnaques à la petite semaine... Bien que Ewan McGregor se paie le luxe d'interpréter deux personnages différents, qui plus est au centre de l'intrigue principale, ce n'est pas lui qui marque le plus au cours de cette saison. C'est très clairement le personnage de VM Varga (interprété par David Thewlis) qui emporte le morceau haut la main : inquiétant, hors norme, bavard, sombre, cynique, une voix et une dégaine qui donnent envie de passer très vite son chemin... en un mot comme en cent, c'est lui qui imprime durablement la rétine tout au cours de cette saison. Ce que j'aime bien dans cette série je l'ai retrouvé encore une fois, cette sensation de "destin en marche" que rien ne peut arrêter, la poisse qui colle aux baskets de certains personnages, le pessimisme inéluctable qui s'abat sans pitié sur les protagonistes, l'humour noir et les délires de losers hauts en couleurs,... bref une recette qui me convient bien et qui est méticuleusement respectée. J'ai toujours un peu plus de mal avec la touche de fantastique qui vient se mêler à un moment ou un autre au récit (et qui pourrait sans mal être évité, puisque selon moi il ne fait qu'ajouter des questions sans réponses à l'histoire et n'aide en rien à résoudre les intrigues en cours), mais ça aussi il semblerait que c'est une petite marque de fabrique de la série. Légère cette saison, et tant mieux. Et puis petit plaisir personnel : retrouver Carrie Coon, même si son personnage est loin de la profondeur de celui qu'elle a interprété dans The Leftovers. Fargo ne déçoit pas, ça reste une valeur sûre.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 83 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur