Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Kingdom (US) - Saison 3

Kingdom (US) - Saison 3

Publié le 15 mars 2023 Mis à jour le 15 mars 2023 Culture
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 82 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Kingdom (US) - Saison 3

Titre d’origine : Kingdom

 

Créateur / Showrunner : Byron Balasco

 

Année : 2017

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Frank Grillo, Kiele Sanchez, Matt Lauria, Jonathan Tucker, Nick Jonas, Joanna Going, Paul Walter Hauser, Natalie Martinez, Kirk Acevedo

 

Résumé : Désormais père d'une petite fille, Jay Kulina tente tant bien que mal de composer avec une vie loin des rings, mais éprouve de grandes difficultés à contrôler des démons qui ne cessent de venir frapper à sa porte. Son frère Nate continue de cacher son homosexualité à son père, dont il redoute la réaction, tout en organisant son retour dans l'octogone. Alvey, leur père, s'apprête quant à lui à opérer un grand come-back à l'occasion d'un combat événement... (source : Allocine.fr)

 

Avis vite dit : Kingdom s'achève comme prévu avec cette troisième saison et bon sang quelle fin !! Franchement je ne m'attendais pas à ce que j'ai vu tout au long de cette dernière saison, et surtout pas à cette conclusion qui m'aura plus qu'étonné, mais surtout secoué ! Il y a un impact émotionnel pour finir qui m'a cueilli alors que je ne m'y attendais pas du tout. D'ailleurs jusqu'à l'avant-dernier épisode je me demandais comment le showrunner allait conclure, tant j'avais l'impression qu'il restait encore beaucoup à dire sur chacun des protagonistes. Et pourtant en un rien de temps les événements prennent une tournure inattendue qui vient clore l'intrigue sans frustrer le spectateur. Bien entendu il y avait matière à encore continuer, de nombreux personnages très riches narrativement parlant pouvaient encore voir leurs histoires développées plus avant, mais somme toute si une fin il devait y avoir, celle-ci fait vraiment parfaitement l'affaire. Comme j'ai déjà pu le dire on juge souvent avant tout une série sur sa conclusion, car c'est ce qui laisse la dernière impression, même après des saisons entières d'épisodes plus ou moins bons. Et sur ce plan Kingdom aura parfaitement réussi son coup : proposer une fin marquante. L'ensemble de la série était déjà de très bonne facture (qui eut parié dessus au départ vu le thème ?), son dernier round n'aura fait que confirmer tout le bien que j'en pensais déjà, et y a même ajouté une petite touche inattendue qui renforce encore le plaisir d'avoir suivi cette série. Ce que j'en retiendrais avant tout maintenant que l'aventure se termine c'est une brochette de comédiens vraiment excellents qui auront su allier profondeur de jeu (car les situations sont souvent d'ordre dramatique) et performances physiques pures (car on ne fait pas semblant dans Kingdom : on transpire et on souffre pour de bon !), ce qui, vous l'avouerez, n'est pas si courant que ça. Quand on dit action, et à plus forte raison baston, on imagine tout de suite un ensemble un peu bas de plafond, un truc réservé aux mecs testosteronés qui n'ont pas forcément envie de réfléchir devant leur écran. Et Kingdom, si elle offre ces scènes de fights barbares, d'entraînement de tarés et de combats sanglants, est très loin de se contenter de ça. Et je l'affirme ici sans crainte : cette série plaira aussi aux femmes (qui non seulement auront leur dose de situations dramatiques mais pourront en plus trouver des personnages féminins forts auxquels s'identifier, et parce que ça ne fait jamais de mal, auront en prime l'occasion d'admirer quelques beaux physiques masculins !!). Seul bémol (qui s'adresse aux hommes comme aux femmes), faudra pas s'offusquer de l'usage quasi permanent de gros mots, le langage étant très... "familier" dirons-nous. Alors allez-y, Kingdom c'est du tout bon, du début jusqu'à sa fucking fin !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 82 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Coco
Coco

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai d&ea...

Valentine Simon
1 min
COME IN ! 
COME IN ! 

  Light each day enters, and political stage is coming to be clearer : no Deep State, a fantasy

Cecile Voisset
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur