Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Stalk - Saison 1

Stalk - Saison 1

Publié le 18 déc. 2023 Mis à jour le 18 déc. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 62 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Stalk - Saison 1

Titre d’origine : Stalk

 

Créateur / Showrunner : Simon Buisson, Jean-Charles Paugam, Victor Rodenbach

 

Année : 2020

 

Pays : France

 

Casting : Théo Fernandez, Carmen Kassovitz, Pablo Cobo, Yasin Houicha, Rio Vega, Clément Sibony, Manon Valentin, Azize Diabaté Abdoulaye, Zoé Héran

 

Résumé : Lucas, alias Lux, 18 ans, est un jeune surdoué du code qui se fait humilier par les étudiants les plus cools du campus à peine arrivé dans sa prestigieuse école d’ingénieurs. Pour se venger, il les « stalke » en s'immisçant à distance dans leurs téléphones et ordis, y compris celui d’Alma, objet de tous ses fantasmes. Lux découvre tous leurs secrets et intègre leur bande pour mieux les manipuler. Il devient aux yeux de tous celui qu’il a toujours rêvé d’être, mais pour combien de temps ? (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Très chouette petite web-série française au format poche (une dizaine d'épisodes d'environ 20 minutes) qui s'aventure dans le domaine de l'informatique intrusive, des amours adolescentes, des réseaux sociaux omniprésents et de l'image publique que chacun s'efforce de se donner. Contre toute attente, le cocktail fonctionne plutôt très bien, et balaie en 2 petits épisodes introductifs les craintes qu'on pouvait avoir sur le sujet (série française + public cible jeune). Le ton est sobre, crédible, direct. On ne cherche pas le glamour artificiel, ni l'intellectualisation austère. Ça cause à tout le monde et ce qui ressort avant tout c'est le caractère humain (pour le meilleur mais surtout pour le pire) des protagonistes. Les outils changent, la société évolue, mais les humains restent des humains. J'ai trouvé ça plutôt intelligent et bien vu, ça sonne juste du début à la fin, et en plus il y a dans l'écriture une recherche d'efficacité maximale pour garder le spectateur en haleine. On en vient presque à regretter que ça se regarde aussi rapidement ! Mais c'est justement ce format qui fait la force et l'impact de la série. La porte reste ouverte à une seconde saison, même si l'histoire en tant que telle se boucle en une seule saison. À noter deux comédiens qui surnagent de par leur talent et leur naturel : Théo Fernandez dans le rôle principal et Carmen Kassovitz (cherchez pas, c'est bien la fille de) en tant que love interest. Espérons voir une suite arriver prochainement !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 62 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Été capricieux
Été capricieux

La pluie frappe dans la fenêtre, Les nuages couvrent le ciel d'été. Sous parapluies? Mieux...

Ileana Budai
1 min
Dégoupille la grenade
Dégoupille la grenade

Dégoupille la grenade Que l' amour engroudi explose, Ton coeur , donne- lui en offrande Ta vie s...

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey