Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
The Punisher - Saison 2

The Punisher - Saison 2

Publié le 17 nov. 2023 Mis à jour le 17 nov. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 36 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

The Punisher - Saison 2

Titre d’origine : The Punisher

 

Créateur / Showrunner : Steve Lightfoot

 

Année : 2019

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Jon Bernthal, Ben Barnes, Amber Rose Revah, Deborah Ann Woll, Jason R. Moore, Mary Elizabeth Mastrantonio, Josh Stewart, Floriana Lima, Giorgia Whigham

 

Résumé : Frank Castle a quitté New York. Alors qu’il se trouve dans un bar, son chemin croise celui d’une jeune fille visiblement pourchassée par de mystérieux individus. Malgré lui, Castle la défend quand elle se retrouve directement menacée et devient à son tour la cible de l’organisation qui s’est donnée pour objectif d’éliminer la jeune femme. À New York, Billy Russo se remet de ses blessures et fomente sa vengeance… (source : Onrembobine.fr)

 

Avis vite dit : Très agréablement surpris par cette seconde saison du Punisher à la sauce Netflix ! De toutes les séries Marvel/Netflix, celle-ci est celle qui s'en tire le mieux en termes de narration et de rythme, gros défauts des autres. Elle a tendance malgré tout à un peu trop diluer dans le temps son intrigue (dans le cas précis, il y a 2 intrigues principales lors de cette saison) mais a l'avantage sur ses séries sœurs de traiter d'un personnage qui a très régulièrement droit à de sévères fusillades et des empoignades viriles, ce qui permet de masquer l'avancement un peu trop lent du reste. Ce que j'ai particulièrement apprécié dans cette saison, ce sont d'une part l'ensemble des scènes d'action (que ce soit de la baston pure ou du canardage en règle, ça envoie du pâté) et d'autre part la caractérisation de certains personnages plutôt réussis, avec en tête de tous John, l'ex-skin reconverti en pasteur, qui officie en tant que tueur implacable. L'interprétation y joue pour beaucoup, mais j'ai trouvé ce personnage très abouti à l'écran. La version de Castle de Jon Bernthal est elle aussi assez réussie, il parvient à jouer les gros durs tout en assurant le minimum syndical dans les scènes qui sont là pour crédibiliser le personnage, celles où on le voit avoir des rapports humains normaux d'amitiés ou amoureux, et les scènes où il relate son passé et son bonheur perdu. Il y a de plus un certain nombre de personnages secondaires intéressants et qui ont tous un background suffisamment riche pour capter notre attention. Mais ce qui emporte le morceau à mes yeux, quitte à me répéter, c'est la gestion de certaines scènes de combat d'une violence à laquelle je ne m'attendais pas du tout. La scène du bar, celle de la salle de musculation des mafieux russes, le règlement de compte de John avec ses anciens amis néo-nazis : de vrais moments de sauvagerie brutale, à ne pas mettre devant tous les yeux. Dommage que cette série s'arrête là, ils avaient enfin trouvé le ton parfait pour traiter d'un personnage tel que le Punisher.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 36 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur