Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Quelle est cette lumière ? 

Quelle est cette lumière ? 

Publié le 1 mars 2021 Mis à jour le 1 mars 2021
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 21 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Quelle est cette lumière ? 

Etrange. Le ciel qui, d’ordinaire, était si menaçant et sombre, semblait s’ouvrir devant moi. Une puissante lumière en émanait. Semblable à des milliers de lapirius, ces petits mollusques luisants vert et bleu qui envahissaient nos réserves d’eau. Mais elle était différente. Plus intense. Plus blanche. Mes yeux pleuraient de trop la regarder. De lourdes larmes coulaient le long de mes joues. Ma vue était floue. Mais je ne pouvais m’empêcher d’avancer. Comme hypnotisé.

Impatient de comprendre d’où elle venait, ce qu’elle était, j'entamai mon ascension. Elle fut laborieuse. Je glissais à chacun de mes pas. Et pourtant, les mains ensanglantées, je continuais. Fasciné. La roche était humide et couverte d’une épaisse mousse. Quelle couleur surprenante ! Je ne l’avais encore jamais vu. Tellement différente de végétaux sombres qui recouvraient le sol de chez moi. Vivante. Vibrante.

Il faisait de plus en plus chaud. L’effort, peut-être. Mes vêtements étaient trempés, mais lorsque je retroussais mes manches, j’avais l’impression que la lumière m’agressait la peau. Mon crâne glabre me faisait souffrir. Il me brûlait. Pourquoi ? Jamais je n’avais ressenti à telle sensation. La seule chaleur à laquelle j’avais déjà goûté était celle de ma bien-aimée. Mais elle était agréable et mielleuse. Diffuse et délicate.

Le sommet. Enfin ! J’avais réussi. À bout de souffle. La bouche sèche. Le corps douloureux. J’avais gravi cette montagne imposante. Mais je ne voyais toujours rien. Mes yeux étaient aveugles. Ma peau rougie et brûlante, couverte de cloques. Le ciel semblait avoir disparu. Seule cette lumière meurtrière persistait. Les bras levés vers l’infini, je me laissai consumer par ces flammes invisibles, avant de disparaître dans un nuage de cendres.

15 minutes chrono, sans relecture. 

Texte de L.S.Martins

Image par Pexels de Pixabay : Cave Caverne Sombre Lumière Du - Photo gratuite sur Pixabay

lecture 21 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
La poudre des ans
La poudre des ans

                                        &nb...

Juste Alain Abanda
2 min
La contrée oubliée
La contrée oubliée

Il était une fois dans un pays nordique où la neige était eternelle vivait un homme et sa femme dans une magnifique demeure...

Arthur Mede
17 min
The End
The End

Titre original : Fin

Stéphane Hoegel
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur