facebook Pauvre Suzie
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Pauvre Suzie

Pauvre Suzie

Publié le 24 avr. 2021 Mis à jour le 24 avr. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Pauvre Suzie

Pauvre Suzie. Elle était ma poupée préférée. Celle que j’emmenais partout avec moi. Ensemble, nous sommes montés tout en haut de la Tour-Eiffel, mais la pauvre a gardé les yeux fermés à cause du vertige. Nous avons été traînées dans des musées.

Pourquoi les gens regardent pendant des heures des dessins bizarres avec des fruits ou des dames toutes nues ? Moi, je n'ai même pas le droit de regarder la musique à la télé… Mais, avec Suzie, on le faisait tout le temps. On dansait et on rigolait bien.

Pauvre Suzie. Elle était si jolie avec ses grands yeux verts et ses longs cheveux blonds. Bien plus belle que les poupées de ma sœur, les Barbies. Même si elle avait de drôles de plis sur les genoux, les coudes et les … rhoo, comment on dit déjà… ah oui, poignets !

Nous nous promenions dans la forêt avec nos parents. Je lui avais dit de ne pas s’éloigner, mais elle n’en a fait qu’à sa tête. Elle voulait faire pipi et n’avait pas envie que les autres l’entendent. Alors nous avons marché quelques minutes dans l’obscurité de la nuit. Nous avons trouvé un arbre très très grand, derrière lequel se cacher.

Pauvre Suzie. Après avoir tourné des heures, nous nous sommes assises par terre. Elle pleurait si fort. Elle était si fatiguée. Mais personne ne pouvait nous entendre. Nous retrouver. Nous étions trop loin de la tente de mes parents.

Au petit matin, il faisait très froid. Nous étions restées toutes les deux recroquevillées contre les racines d’un arbre. Elle ne bougeait plus. Elle ne grelottait plus. Elle semblait ailleurs. Ses grands yeux ouverts regardaient le ciel, sans vraiment le voir. J’ai essayé de crier, d’appeler à l’aide. Mais personne n’était venu la sauver. Personne…

15 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Stefan Keller de Pixabay : Fantaisie Creepy Poupée - Photo gratuite sur Pixabay

 

2
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
2
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Berta Isla
Berta Isla

Berta rencontre Tomas lorsqu'ils ont quinze ans. Ils sont des jeunes, amoureux et ils veulent construire leurs vies ensemble. Berta (espagnole)...

Sophie Laroche
2 min
L'instant d'avant ...
L'instant d'avant ...

Il s'est éteint, d'un souffle il a expiré et il n'est plus ... La nouvelle si redoutée est tombée, un simple coup de...

Albane Denantes
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur