facebook Une erreur épouvantable
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Une erreur épouvantable

Une erreur épouvantable

Publié le 30 sept. 2021 Mis à jour le 30 sept. 2021
time 3 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Une erreur épouvantable

Ici, vivait jadis le roi Flavien. Un roi puissant aimé de tous pour sa bravoure et sa bienveillance. Toutes les semaines, un grand bal avait lieu à l’intérieur des remparts pour distraire ses gens et serviteurs. On y dansait, chantait, mangeait… jusqu’au petit matin. Une tradition que bien d’autres royaumes lui enviaient.

Mais un jour, le malheur frappa le château. Après des mois de fièvre et d’agonie, sa femme et ses deux jeunes garçons périrent dans un râle de douleurs. Flavien était anéanti. Et devint fou…

Il refusa que l’on offre une sépulture correcte à sa famille. Les corps devaient rester dans leur lit respectif. Et les femmes de chambre les nettoyaient chaque jour, changeaient leurs vêtements et maquillaient madame. Quant à Flavien, il allait de chambre en chambre pour les veiller jour et nuit.

L’odeur était de plus en plus insupportable. Malgré les bons soins des servantes, il est impossible d’en stopper la décomposition et la putréfaction. Même Flavien en prit conscience. Alors, une nuit d’orage, il partit en quête d’un remède contre la mort.

Il sillonna tout le royaume à la recherche d’une magie suffisamment puissante pour lui ramener sa bien-aimée et ses enfants. Rencontra nombreux magiciens, sorciers, druides… tous incapables d’une telle prouesse. Jusqu’au jour où il fit la connaissance d’une femme étrange. D’apparence très jeune. Mais ses yeux reflétaient des centaines d’années d’existence. Recluse dans une des forêts maudites, elle invita le roi Flavien à la suivre dans sa demeure. Une vieille chaumière peuplée de livres anciens, d’herbes en tout genre, de chaudrons en fonte et d’instruments peu communs.

Autour d’un thé immonde, elle lui confia le secret de l’immortalité. Un don qui n’exigeait qu’un infime sacrifice. Celui de son âme… Sans aucune hésitation, le roi la lui offrit. L'unique chose qui comptait pour lui était de revoir sa famille. Une douleur le foudroya. Il tomba au sol, prit de convulsions. Il sentit son cœur s’arrêter. Ses os craquer. Sa tête exploser. Et perdit connaissance.

Lorsqu’il revint enfin à lui, il faisait nuit. Il avait été mis dans un lit. Dans son lit. À ses côtés, sa femme, aussi belle qu’au premier jour de leur histoire, endormie. La vieille femme avait réussi. Elle lui avait rendu celle qu’il aimait tant. Il se leva, heureux, et courut dans la chambre de ses fils. Il les découvrit jouant dans leur lit. Le teint pâle, mais le sourire aux lèvres. Quel bonheur !

Il sonna les servantes, exigeant que l’on prépare un festin pour son retour et la guérison inespérée de sa famille. Il fit le tour du château et ne trouva personne. Enfin, pas âme qui vive. Mais plutôt des dizaines de corps mutilés, gisant sur le sol, sans vie. Tous semblaient avoir été vidés de leur sang. Flavien ne comprenait pas. Que s’était-il passé durant son absence ?

Soudain, au détour d’un couloir, il aperçut la vieille dame. Elle semblait l’attendre, un rictus maléfique sur son visage.

-       Alors, mon bon roi est-il satisfait ?

-       Oui, bien sûr. Merci beaucoup. Mais qu’est-il arrivé à mes gens ?

-       À vos gens ? Eh bien, disons qu’après plusieurs mois sans vie, votre épouse et vos enfants étaient affamés.

-       Que voulez-vous insinuer ?

-       Rien du tout. Simplement, qu’ils se sont nourris de tous ces malheureux à leur réveil.

Le roi Flavien se sentit défaillir. Qu’avait-il fait ? Un vertige le prit et ses jambes tremblantes se dérobèrent sous son poids.

-       Il semblerait vous ayez faim, vous aussi. Je vais vous chercher une jeune vierge. Vous verrez comme leur sang est délicieux et sucré…

Dans un rire, elle s’éloigna le laissant seul avec sa détresse. Il avait commis une erreur épouvantable. Par pur égoïsme, il avait maudit sa famille et tout son royaume avec. Les condamnant à vivre dans l’obscurité de la nuit à jamais.

 


30 minutes chrono, sans relecture.
Texte de L.S.Martins.
Image par cocoparisienne de Pixabay : Château Forteresse De - Photo gratuite sur Pixabay

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Hysteria (2020) Beth Draven
Hysteria (2020) Beth Draven

Qui suis-je, où vais-je, dans quel état j’erre En 2018, Beth Draven publiait chez Lips ans Co é...

Jean-Philippe Rathle
4 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur