facebook Sur les traces de mon père...
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Sur les traces de mon père...

Sur les traces de mon père...

Publié le 18 oct. 2021 Mis à jour le 18 oct. 2021
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
1
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 7 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Sur les traces de mon père...

Me voilà prise au piège… Depuis le début, je joue de malchance. J’accumule les erreurs. Je savais pourtant que jamais je n’aurais dû m'engager dans une telle aventure. Mais impossible. Impossible de lutter contre l’envie de le retrouver. De le revoir.

Ce besoin m’anime depuis tant d’années, déjà… depuis ma tendre enfance. Je n’avais que neuf ans lorsqu’il disparut. Sans un mot. Sans une explication. Mon père… un historien de génie. Un rêveur imprudent.

Orpheline de mère, il ne me restait que lui. Lui et un oncle, que je n’avais jamais vu avant. Un homme âgé et généreux qui s’occupa de moi aussi bien que possible… jusqu’à ce qu’il m’abandonne à son tour, le jour de mes seize ans.

Je ne peux pas dire que j’ai eu une enfance pénible. Ni malheureuse. Mon père était un homme fabuleux. Il m’aimait énormément. Avec lui, j’ai fait le tour du monde. Vu mille et une merveilles. Rencontré des peuples incroyables… Quant à mon oncle, il m’avait offert une éducation, me payant les percepteurs les plus renommés. Pour me forger un avenir digne de ce nom, disait-il. Il avait toujours été là pour moi.

Mais malgré toute son affection et sa bienveillance, je n’arrivais pas à oublier le mystère qui planait autour de la disparition de mon père. Personne n’avait pu m’expliquer ce qu’il lui était arrivé. Son corps n’avait jamais été retrouvé, malgré des mois de recherche. Mais comment localiser une personne lorsque l’on ignore tout de son dernier voyage ?

Jusqu’à il y a encore quelques semaines, toutes ces questions me hantaient. Tournaient dans mon esprit. Jusqu’à ce que je reçoive, pour mes vingt ans, une lettre écrite de sa main dans laquelle il me demandait pardon. Pardon pour être parti. Pardon pour m’avoir laissée seule.

Un texte étrange qui ne lui ressemblait pas. Qui sonnait faux. Ce n’est qu’après maintes et maintes lectures, que je compris. Ce n’était qu’une autre de ses énigmes. Comme lorsque je n’étais qu’une enfant… Sa dernière. Celle qui m’amènerait jusqu’à lui.

Voilà comment je m’étais retrouvée ici. Au fond de ce labyrinthe, perdu au beau milieu de l’Atlantique. Sur une île maudite qu’aucun marin ne veut approcher… Superstition de vieux loups de mer. Légende pour éloigner les plus curieux. Peu importe…

Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. J’avais été négligente. Imprudente. Pourtant, je savais comment faire. J’avais été entraînée par le meilleur. Toujours mener ses recherches le plus discrètement possible. Utiliser de faux noms pour le matériel. Toujours payer cash… Mais tous ces réflexes m’avaient abandonnée à l’instant même où j’avais compris le contenu de cette lettre.

Je n’avais même pas remarqué cet homme étrange qui me suivait certainement depuis le début. Celui tapit dans l’ombre qui avait activé par mégarde l’un des pièges mortels que renfermait cet obscur endroit.

Je ne l’aperçus que lorsque j’entendis cette vague gigantesque s’engouffrer dans les couloirs. Avalant tout sur son passage. Effaçant à jamais les traces de mon père…

 

20 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins.

Image par Smim Bipi de Pixabay : Vague Tsunami Manipulation - Image gratuite sur Pixabay

lecture 7 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
A propos 
A propos 

Ca y est, l'aventure (re)commence! L'an dernier a vu naître mon projet de devenir entrepreneure et de me...

Marie-Emilie Rodriguez
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur