Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Une passion commune

Une passion commune

Publié le 26 nov. 2021 Mis à jour le 26 nov. 2021
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
1
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 23 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Une passion commune

Marc avait grandi ici. Parmi les odeurs d’essence et d’huile de moteur. Épiant chacun des gestes de son père et son grand-père. Penchés sur un moteur, les mains couvertes de cambouis. Sifflant toujours le même air. Un vieux tube de Johnny.

Depuis qu’il savait marcher, il adorait passer des heures dans cet atelier. Au milieu des outils, des chiffons sales et des pièces en tout genre. Un désordre parfaitement organisé. Parfaitement ordonné…

Son père avait toujours pensé qu’il prendrait les rênes de l’affaire familiale. Qu’il travaillerait à son tour dans leur garage. Partageant sa passion pour les vieilles voitures et les moteurs… Mais la mécanique n’était pas ce qui faisait vibrer Marc.

Lui était fou de vitesse. Accro à cette décharge d’adrénaline lorsqu’il posait ses mains sur un volant, juste avant une course. Juste avant ces quelques minutes durant lesquelles il ne faisait qu’un avec la machine. Survolant le bitume chauffé par le soleil…

Lui était fou de vieilles carrosseries. De leurs courbes gracieuses. Du ronronnement de leur moteur… Il vouait une passion pour les anciennes anglaises. Il les bichonnait. Les cajolait. Chacune des pièces parfaitement rutilantes… en souvenir de ces heures passées à l’atelier.

Aujourd’hui, il ne reste que quatre murs et une enseigne démodée. Plus rien ne traîne sur le sol poussiéreux. Plus aucune voiture n’attend le capo ouvert que l’on s’occupe d’elle. Plus aucun rire ni sifflement ne résonne au milieu du brouhaha silencieux. L’herbe sèche, à l’arrière du bâtiment, semble désespérément seule sans sa collection de vieux bolides…

Aujourd’hui, Marc se laisse submergé par la nostalgie et les regrets. Le regret d’être parti sans rien dire le jour de ses 18 ans. Pour poursuivre son rêve… Le regret de n’avoir jamais eu le courage de revenir. De ne pas avoir été présent pour l’enterrement de son grand-père… Le regret de ne pas avoir eu l’occasion de parler une dernière fois à son père. Avant son cancer. Avant son décès… Le regret de les avoir tous blessés par pur égoïsme.

 

20 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins.

Image par 4710427 de Pixabay : Jaguar Auto Moteur - Photo gratuite sur Pixabay

lecture 23 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Chapitre 9 - Amissy
Chapitre 9 - Amissy

À un kilomètre de la Cité Céleste, Minaud et le Grand Mage attendaient. Le jeune apprenti avait dressé un cam...

Roland Ruelle
28 min
Last Vegas
Last Vegas

Titre original : Last Ve...

Stéphane Hoegel
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur