facebook Redoutable chevalier
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Redoutable chevalier

Redoutable chevalier

Publié le 7 mars 2021 Mis à jour le 7 mars 2021
time 1 min
2
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 16 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Redoutable chevalier

Depuis tout petit, j’ai fait le souhait de devenir chevalier. L’un de ces soldats de conte de fées, courageux dans leur armure rutilante.

Et puis j’ai grandi. J’ai compris ce qu’était la guerre. Ses horreurs. Ses injustices. À 12 ans, j’ai vu le corps sans vie de mon père. Mort dans la boue les tripes à l’air. Ses yeux révulsés par la douleur. Je n’ai pas pleuré. Pas une larme. J’ai serré les dents, ravalé mes sanglots et me suis fait une promesse. Celle de ne jamais prendre part à ce jeu macabre. De ne pas devenir le pion de ces hommes fortunés.

Quelle illusion ! Je leur appartenais. Corps et âme. Un jouet qu’ils pouvaient utiliser à leur guise. Le jour de mes 14 ans, ils ont décrété que j’étais assez vieux pour être écuyer. J’étais le seul homme de la famille. Nous devions mériter leur protection. Ils avaient pris mon père, mais cela ne leur suffisait pas ! Soit je les suivais, soit l’une de mes sœurs cadettes finissait au bordel.

Une nouvelle fois, j’ai serré les dents et je n’ai rien dit. Je les ai suivis sans un mot. Seulement un regard d’adieu à ma mère. J’ai accepté d’être leur pion, mais à mes conditions. Je serai le meilleur. Le chevalier le plus redoutable. Capable de manier l’épée, la lance et l’arc.

J’ai respecté cette promesse silencieuse. Je suis devenu un puissant guerrier. Je n'ai connu aucune défaite.

Aujourd’hui, j'arbore dignement l’armure de mon père que j’ai appris à améliorer au fil des années. Et sur mon fidèle destrier, j'arpente les plaines des alentours. Libre de jouer à mon propre jeu.

 

20 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Devanath de Pixabay : Chevalier Guerrier Cheval - Photo gratuite sur Pixabay

lecture 16 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Bouldras
Bouldras

Un petit tour de plus et vous n’en saurez rien, Filerais tête baissée pour être du festin Je prendrais to...

Eric Raissac
1 min
Une nouvelle ère
Une nouvelle ère

Et une journée sous la couette ! Dit comme cela, ça paraît chouette Mais je suis malade aujourd'hui COV...

Estelle Lahoussine-Trévoux
1 min
Le juge ment
Le juge ment

Jadis de l'extérieur j'en soignais l'apparence : Entre belles étoles et nouvelles fragrances,

Fabrice Jayles
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur