facebook Prince charmant 
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Prince charmant 

Prince charmant 

Publié le 16 févr. 2021 Mis à jour le 16 févr. 2021
time 3 min

Prince charmant 

Un jour, mon prince viendra… Qui n’a jamais entendu une jeune fille rêveuse chantonner cet air ? Bercés d’illusion par tous ces contes fabuleux dont la morale nous échappe… Alors nous croyons aveuglement, nous espérons que la vie, malgré ses difficultés, est belle et magique.

Aujourd’hui, je fête mes 40 ans. Et pas l’ombre d’un prince charmant en vue. Un ex-mari. D’anciennes conquêtes d’une nuit, d’une semaine, d’un mois tout au plus. Mais aucun d’eux n’était le bon… Celui qui, du haut de son magnifique cheval blanc, m’emmènerait loin de tous mes tracas quotidiens.

Aujourd’hui, je fête mes 40 ans. Seule. Aucun gâteau. Aucun cadeau. Aucun ami. Je préfère. Une bouteille de champagne à la main, je déambule dans ce merveilleux parc. Il est 23h30. Je ne sais pas vraiment ce que je fais là, mais pour une fois, j’ai la sensation d’être au bon endroit. J’enlève mes chaussures et plonge mes pieds dans l’eau glacé du lac… Comme lorsque je n’étais qu’une enfant. Une enfant persuadée que je vivrai le grand amour. Celui qui me consumerait de l’intérieur. Celui qui me ferait souffrir et vivre. J’y ai cru avec Antoine. Mais je n’avais pas pensé qu’une autre ferait le même rêve… Après des mois d’indifférence, il m’avait quitté. Le jour de mes 35 ans. Et je n’avais pas pleuré. Mon cœur ne s’était pas déchiré. Brisé. Non. Seul ce poids sur mes épaules avait disparu. Comme si j’avais toujours su…

Aujourd’hui, je fête mes 40 ans. Moins naïve qu’hier, mais plus que demain. Je chéris l’espoir d’un amour vrai. D’un amour de conte de fée. Qui commencerait par un simple baiser. Une étincelle... Un croassement. Quoi ? Une grenouille. Juste à côté de moi. Elle me fixe de ses yeux étranges. Sur sa tête, une couronne. Je ne peux réprimer un sourire. Naïve certes, mais pas idiote… Pas au point de croire que ce batracien, d’un seul bisou, pourrait se transformer en prince. Mon prince…

Hier, j’ai fêté mes 40 ans. J’ai la tête lourde, le cœur vide comme mon lit. Hantée par le regard suppliant de cette petite créature. Qu’avais-je fait ? Je n’en ai plus le moindre souvenir. Mais une chose est sûre, ce n’était pas mon prince charmant. Triste, je me lève. Dans l’appartement, flotte dans l’air une odeur de café. Surprise et inquiétée par les bruits provenant de la cuisine, je saisis mon parapluie qui traîne toujours dans l’entrée et pars discrètement à la rencontre de mon intrus. Mon splendide intrus ! Un homme d’une cinquantaine d’années, la peau bronzée, les cheveux noirs et courts, le torse musclé… Qui est-il ? Il me vole un baiser puis me présente une chaise. 

– Bonjour ma princesse ! Ton petit déjeuner est prêt…

Hier, j’ai fêté mes 40 ans. Et je ne sais comment, j’ai trouvé mon prince charmant.

 

30 minutes chrono, aucune relecture. 

Texte de L.S.Martins

Image par Anja🤗#helpinghands #solidarity#stays healthy🙏 de Pixabay : Grenouille Prince Les - Photo gratuite sur Pixabay

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Four Dead Queens d'Astrid Scholte
Four Dead Queens d'Astrid Scholte

Ce que tu veux tenir secret ne le dis à personne. Que faire quand on est la seule personne à connaître des informatio...

Elodie Furtak
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur