facebook Pauvre Suzie
Congratulations! Your support has been sent to the author
Pauvre Suzie

Pauvre Suzie

Published Apr 24, 2021 Updated Apr 24, 2021
time 2 min
2
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 16 lectures
2 reactions

On Panodyssey, you can read up to 5 articles per month without being logged in.
Enjoy 4 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Pauvre Suzie

Pauvre Suzie. Elle était ma poupée préférée. Celle que j’emmenais partout avec moi. Ensemble, nous sommes montés tout en haut de la Tour-Eiffel, mais la pauvre a gardé les yeux fermés à cause du vertige. Nous avons été traînées dans des musées.

Pourquoi les gens regardent pendant des heures des dessins bizarres avec des fruits ou des dames toutes nues ? Moi, je n'ai même pas le droit de regarder la musique à la télé… Mais, avec Suzie, on le faisait tout le temps. On dansait et on rigolait bien.

Pauvre Suzie. Elle était si jolie avec ses grands yeux verts et ses longs cheveux blonds. Bien plus belle que les poupées de ma sœur, les Barbies. Même si elle avait de drôles de plis sur les genoux, les coudes et les … rhoo, comment on dit déjà… ah oui, poignets !

Nous nous promenions dans la forêt avec nos parents. Je lui avais dit de ne pas s’éloigner, mais elle n’en a fait qu’à sa tête. Elle voulait faire pipi et n’avait pas envie que les autres l’entendent. Alors nous avons marché quelques minutes dans l’obscurité de la nuit. Nous avons trouvé un arbre très très grand, derrière lequel se cacher.

Pauvre Suzie. Après avoir tourné des heures, nous nous sommes assises par terre. Elle pleurait si fort. Elle était si fatiguée. Mais personne ne pouvait nous entendre. Nous retrouver. Nous étions trop loin de la tente de mes parents.

Au petit matin, il faisait très froid. Nous étions restées toutes les deux recroquevillées contre les racines d’un arbre. Elle ne bougeait plus. Elle ne grelottait plus. Elle semblait ailleurs. Ses grands yeux ouverts regardaient le ciel, sans vraiment le voir. J’ai essayé de crier, d’appeler à l’aide. Mais personne n’était venu la sauver. Personne…

15 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Stefan Keller de Pixabay : Fantaisie Creepy Poupée - Photo gratuite sur Pixabay

 

lecture 16 lectures
thumb 0 comment
2 reactions
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Auberge et vilénies - Partie 6
Auberge et vilénies - Partie 6

Dans l’obscurité silencieuse, une marche de l’escalier grinça. Dans son lit, Kirly ouvrit instantanément les ye...

Roland Ruelle
12 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!