facebook Les méchants existent... 
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Les méchants existent... 

Les méchants existent... 

Publié le 23 mars 2021 Mis à jour le 23 mars 2021
time 2 min

Les méchants existent... 

– Dis, papa ? Les méchants de tes histoires, ils existent vraiment ?

– Oui, j’en ai peur mon fils. C’est pour cela que nous refusons, ta mère et moi, que tu t’aventures hors de nos murs. La forêt est trop dangereuse. On ne se sait jamais qui peut s’y cacher.

– Mais je ne comprends pas pourquoi ils font ça…

Le jeune garçon, la tête enfoncée dans son oreiller, le regard triste, semblait pensif. Son père l’observait. Il aurait aimé le rassurer, lui dire que les monstres n’existaient pas, mais il se devait de le protéger. Et lui mentir ne l’aurait pas aidé.

L’enfant se tourna vers son père et poursuivit son explication :

– Peut-être parce que nous sommes différents… Je veux dire, dans tous ces livres c’est la même chose. Quand l’un des personnages n’est pas tout à fait comme les autres, alors c’est un méchant et ils font tout pour le tuer. Pourquoi ? Pourquoi être différent rend mauvais ?

– Ce n’est pas le cas, mon fils. Pas toujours… Je pense plutôt que c’est la bêtise, l’incompréhension et la peur qui rendent méchants. Parfois, il est plus facile de mépriser que de chercher à comprendre.

Un silence s’imposa à eux. L’un perdu dans ses pensées, l’autre dans ses cauchemars.

– C’est pour ça que les dessins de tes livres sont si bizarres ? Ce château, là, il est sinistre, effrayant et tout biscornu. Pourquoi ? Personne ne voudrait vivre là-dedans ! Et toutes ces chauves-souris… Ils ne savent pas qu'elles vivent dans des grottes, pas dans des châteaux ?

L’homme ne put s’empêcher de sourire face à la candeur de son petit. Bien sûr, il avait raison, mais que pouvait-il y faire ? Brûler tous ces manuels de haine et de tuerie ? Parce qu'en définitive, tous ces contes n’étaient autres que des bestiaires dans lesquels l’auteur présentait chacun des « monstres » avec leurs forces et leurs faiblesses et surtout la façon de les tuer. Oui, tout était exagéré et parfois même pure invention. Qui a peur de l’ail ? Mais les enfants en raffolaient et les parents aussi.

– C’est à cause d’eux, papa, que vous ne sortez que la nuit ?

– Oui… La nuit est notre alliée. Elle nous enveloppe de sa pénombre et nous dissimule. Nous pouvons nous nourrir en tranquillité et rentrer, repus, avant l’aube.

– Alors pourquoi dans cette histoire, ils racontent que c’est parce que l’on craint les rayons du soleil ?

– L’ignorance et la bêtise. Les deux plus grands fléaux de l’humanité. Dors à présent, le jour va se lever et nous avons une nuit chargée, demain. Ton premier vol ! Tu vas voir, c’est fabuleux !

 

20 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Gerhard G. de Pixabay :Arrière Plan Fantasy Ciel Étoilé - Photo gratuite sur Pixabay

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
SI LA LIBERTE
SI LA LIBERTE

Si la liberté était une prison Je trouverais ma joie derrière les barreaux Je ne me plaindrais point d'etre d...

Dimitri Brice Molaha Fokam
1 min
Etrange vision
Etrange vision

  Bonne écoute !                          

Laure Gérard
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur