facebook Joyeux anniversaire, Lili
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Joyeux anniversaire, Lili

Joyeux anniversaire, Lili

Publié le 14 avr. 2021 Mis à jour le 14 avr. 2021
time 3 min

Joyeux anniversaire, Lili

– Lili… Lili… Réveille-toi.

– Laisse-moi dormir, Raphi…

Le jeune garçon secoua encore légèrement sa petite sœur, avant de lui chuchoter à l’oreille :

– Joyeux anniversaire, Lili. Je veux être le premier à t’offrir ton cadeau…

La fillette se leva d’un bond, le sourire aux lèvres, impatiente de voir ce que son frère avait à lui donner. Elle espérait une de ces magnifiques boites recouvertes d’un papier de couleur et d’un énorme nœud, renfermant un trésor inestimable. Mais il n’en était rien. Raphi tenait dans ses mains son manteau et ses chaussures. Il lui tendit sans aucune explication, puis disparut dans la pénombre de la nuit.

Lili hésita quelques secondes, mais sa curiosité était plus forte que sa peur du noir. La maison était paisible, tout le monde dormait encore profondément. Elle enfila sa veste et ses bottes et courut pour rattraper son frère. Il l’attendait devant la porte d’entrée, la main sur la poignée. Impatient de lui montrer ce qu’il avait découvert pour elle.

Dehors, l’air était frais et humide. Le sol était recouvert d’une fine couche de rosée. Les premières lueurs de l’aube donnaient au paysage une couleur dorée. Lili semblait séduite par ce spectacle éblouissant.

Raphi lui prit la main et l’embarqua dans une course effrénée. Ils enjambèrent la barrière qui entourait leur demeure et s’enfoncèrent dans les bois. La forêt magique, d’après les contes de la cuisinière.

Après plusieurs minutes, à bout de souffle, ils s’arrêtèrent enfin. Ils étaient entourés d'arbres gigantesques aux racines puissantes. Lili était un peu perdue. Où était son cadeau ?

– Ferme les yeux, p’tite sœur.

– Pourquoi ?

– Fais-moi confiance.

Lili se laissa faire. Elle se laissa guider à travers les arbres et les rochers, la main bien ancrée dans celle de son frère. Elle perçut le bruit délicieux d’un cours d’eau. Une cascade peut-être. Impatiente, elle ne put s’empêcher d’ouvrir les yeux et découvrit un fabuleux décor.

– J’ai trouvé cet endroit y’a quelques jours. J’me suis dit que ca te plairait…

– Raphi… C’est magnifique. On dirait le lac où papa et maman nous amenaient tout le temps avant…

– Oui, j’sais. Il est beaucoup plus petit. Tu pourras pas t’y baigner, mais tu pourras y v’nir quand tu voudras…

– Merci, Raphi.

Lili sauta dans les bras de son frère et l’embrassa. Des larmes de joie coulaient le long de son visage rougi par l’effort et le vent frisquet. Le lac de ses parents… Elle pensait ne jamais le revoir. Ce n’était pas le même, bien sûr. Mais peu importe. Cet endroit avait tout ce qu’elle désirait : des rochers couverts de mousse, une étendue d’eau calme et limpide, et une douce cascade qui interprétait une agréable mélodie.

– J’sais bien que j’suis pas le plus gentil des frangins, Lili. J’suis désolé… Mais tu sais, tu es tout ce qu’y me reste. Tu es ma seule famille, alors… J’voulais te dire que j’t’aime. Voilà.

Elle lui souffla un « Je t’aime » timide et se blottit dans ses bras.

Raphi s’essuya le nez. Il avait les yeux emplis de larmes. Lili l’avait bien remarqué, mais elle ne dit rien. Elle ne voulait pas le vexer et gâcher ce moment si parfait. Depuis le décès de leurs parents, il avait été tout sauf tendre… même avec elle.

– Bon. Nous devons rentrer avant que madame « caporal en chef » ne passe dans les chambres. Et surtout, tu gardes tout ça pour toi ! Tu racontes à personne qu’on est sorti cette nuit.

– Promis, Raphi. Merci.

Main dans la main, les deux enfants reprirent le chemin de leur lit, dans cet orphelinat sinistre qui était devenu leur triste foyer.

 

25 minutes chrono, sans relecture

Texte de L.S.Martins 

Image par DarkmoonArt_de de Pixabay : Forest Chute D'Eau Bach - Photo gratuite sur Pixabay

 

3
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
3
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
SI LA LIBERTE
SI LA LIBERTE

Si la liberté était une prison Je trouverais ma joie derrière les barreaux Je ne me plaindrais point d'etre d...

Dimitri Brice Molaha Fokam
1 min
Etrange vision
Etrange vision

  Bonne écoute !                          

Laure Gérard
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur