Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
 Chaque jour...

 Chaque jour...

Published Apr 2, 2024 Updated Apr 2, 2024 Science fiction
time 1 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb comment
lecture reads
2
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

 Chaque jour...

Chaque jour, je prends la navette pour parcourir les terres désolées. Chaque jour, je prends les airs pour survoler ce qu'il reste de l'humanité. À bord de cette montgolfière, nous sommes entassés, tous condamnés. Condamnés à vivre un enfer. Travailleurs enrôlés pour une industrie vérolée. Nous vivons pour bosser. Nous survivons pour déprimer.

Chaque jour, je prends la navette pour parcourir les terres désolées. Chaque jour, je prends les airs pour survoler ce qu'il reste de l'humanité. À bord de cette montgolfière, je me surprends à rêver de ciel bleu et de monts luxuriants. Les yeux perdus dans la brume, je cherche inlassablement un petit coin de verdure. 

Chaque jour, je prends la navette pour parcourir les terres désolées. Chaque jour, je prends les airs pour survoler ce qu'il reste de l'humanité. À bord de cette montgolfière, nous chérissons ces quelques instants de liberté. Personne ne se risque à parler. Seules quelques toux et respirations rauques viennent gêner nos pensées vagabondes, nous renvoyant irrémédiablement au moment présent. 

Chaque jour, je prends la navette pour parcourir les terres désolées. Chaque jour, je prends les airs pour survoler ce qu'il reste de l'humanité. À bord de cette montgolfière, je refais le monde. Celui de nos ancêtres, enterrés là quelque part. Avant les guerres. Avant cette nouvelle ère. Je suis né dans un cloaque, d'une mère morte en couches et d'un père absent. J'ai grandi sans savoir comment et aujourd'hui, je pars pour la ville. Je pars accomplir un boulot avilissant pour que d'autres vivent insouciants.

 

Texte de L. S. Martins (15 minutes chrono, sans relecture).
Image par Pete Linforth de Pixabay

lecture 26 readings
thumb comment
2
reaction

Comments (3)

avatar

Jackie H 1 month ago

C'est la dernière phrase qui dit tout...

Are you enjoying reading on Panodyssey?
Support their independent writers!

Prolong your journey in this universe Science fiction
Chapitre 2 - Assaut
Chapitre 2 - Assaut

La navette atterrie dans le hangar alors que les robots de combat couraient dans un bazard organisées, tous contr&oci...

Niels Huet
25 min
Chapitre 1- Augure
Chapitre 1- Augure

  Le temps se faisait long, même avec le confort des quartiers du général de l’UF-...

Niels Huet
26 min
Talat
Talat

Image de couverture par

Ilwyrn Niskaï
2 min

donate You can support your favorite writers