Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Pas le choix...

Pas le choix...

Published Sep 16, 2021 Updated Sep 16, 2021
time 2 min
2
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 48 reads
2
reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 publications per month without being logged in. Enjoy9 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Log in

Pas le choix...

Contrairement à ce que les autres pensent, je ne suis pas un lâche. Je suis un homme usé, fatigué par ces jeux de pouvoirs. Pourquoi diable devrons-nous nous battre pour avoir le droit de vivre où l’on veut ?

53 ans à mon compteur, enrôlé de force dans l’infanterie, me voilà planté sur le dos de ce maudit canasson de métal à cartographier cette fichue planète. Les balles fusent au-dessus de ma tête. Les locaux ne se laisseront pas voler leurs terres aussi facilement…

J’ai toujours cru que ce serait l’humanité qui se ferait anéantir par une espèce extraterrestre supérieure. Qu'ele se ferait massacrer pour sa bêtise et son égoïsme. Pour ce qu’elle avait fait subir à la Terre… mais qui voudrait d’une planète asphyxiée, desséchée, à l’article de la mort ?

Je suis né à bord du vaisseau NewLife 3. Mes parents étaient des ingénieurs en biologie, ce qui leur avait assuré une place dans ce voyage sans fin. Destination pour une nouvelle vie. Magnifique slogan ! Mais quand on sait combien de pauvres familles sont restées crever sur place pour assurer, à quelques têtes bien-pensantes, la survie. C’est abject.

Mais c’est ainsi que va le monde, comme disait mon vieux père. A notre échelle, nous ne pouvons rien faire, si ce n’est, nous battre pour rester en vie… J’ai envie de penser qu’il avait tort. Que nous ne sommes pas obligés d'adopter cette loi absurde. Celle du plus fort. Celle qui nous oblige à ravaler nos émotions, nos sentiments, notre compassion… notre humanité, si l’on ne veut pas être un perdant. Si l’on ne veut pas prendre le risque de se faire marcher dessus…

Voilà tout ce qui nous amène, aujourd’hui, sur cette planète inconnue. La première, depuis des dizaines d’années d’exil, regroupant les meilleures conditions pour abriter le genre humain. Mon rôle dans toute cette merde est de dresser une carte des sols. De recueillir des échantillons pour analyser la composition de cette couche sédimentaire noirâtre. Dans l'unique espoir de pouvoir, un jour, y faire pousser quelques plantes. Et comme je suis le seul con à posséder les connaissances nécessaires, je n’ai pas eu le choix…

25 minutes chono, sans relecture. 

Texte de L.S.Martins

Image par Computerizer de Pixabay : Scifi Guerre Avenir - Image gratuite sur Pixabay

lecture 48 lectures
thumb 0 comment
2
reactions
Share this publication
copylink copylink

Comment (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Expanding the trip in the universe Culture
Accueil du printemps 
Accueil du printemps 

Ce matin, la lumière joue avec une plus grande vivacité à travers les persiennes. Elle dessine des raies lumineuses, comme...

Ysa Lapiert
1 min
Chapitre 3 : deuxième partie
Chapitre 3 : deuxième partie

Spinner se leva et se mit à marcher nerveusement. Les sourcils froncés. Le regard troublé. Le visage fermé. A...

L. S. Martins
8 min
La méprise
La méprise

Je sens que je dois conclure, les épisodes se succèdent et j’apprécie de les écrire dans mes carnets, mais je...

Hervé Fuchs
3 min

donate You can support your favorite writers