facebook Quelle idiote !
Congratulations! Your support has been sent to the author
Quelle idiote !

Quelle idiote !

Published Apr 23, 2021 Updated Apr 23, 2021
time 3 min
1
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 17 lectures
1 reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Quelle idiote !

Quel curieux personnage ! Toujours le nez dans ses livres poussiéreux, il restait durant des heures enfermé dans son bureau à élaborer toutes sortes de théorie. Entouré d’artefacts, tous plus étranges les uns que les autres, il planifiait sa prochaine expédition. En Amérique du Sud, cette fois-ci. À la recherche d’un temple perdu, au fond de la jungle.

Personne ne pouvait le retenir, pas même cette prestigieuse université dans laquelle il enseignait. Alors moi… une élève de deuxième année de licence… je n’avais aucune chance. D’autant plus que je n’étais pas la seule à le trouver séduisant. À le trouver captivant. Toutes les filles inscrites à son cours n’avaient d’yeux que pour lui. Impossible qu’il me remarque. Même si j’étais sa meilleure étudiante.

– Le professeur vous attend, mademoiselle. Vous pouvez entrer.

Alors pourquoi m’avoir convoquée ? Voilà plusieurs minutes que j’attendais sur ce banc inconfortable. Juste en face de cette vieille mégère odieuse. Toujours avec son chewing-gum, elle passait son temps pendue au téléphone avec Dieu sait qui.

Elle se leva pour ouvrir la porte et me poussa à l’intérieur de cette pièce sombre. Une odeur puissante planait dans l’air. Un mélange de musc, de papier et d’encre.

Il se tenait juste devant moi et semblait subjugué par ce globe étrange qu’il avait dans les mains. Lorsqu’il leva enfin les yeux vers moi, son visage changea brusquement. Il reprit son masque de professeur. Froid mais toujours aussi beau.

– Emma. Asseyez-vous.

Il fit le tour de son bureau pour s’asseoir dans son fauteuil et pointant la chaise face à lui, il continua :

– Je vous ai convoqué parce que je constitue une équipe d’étudiants pour partir avec moi en Amérique du Sud. Départ dans un mois. Et comme vous êtes ma meilleure élève, vous êtes bien évidemment mon premier choix. Est-ce que cela vous intéresse ?

Si cela m’intéresse ? Oui ! Bien sûr. Avec vous, j’irais au bout du monde… Voilà ce que mon cœur avait envie de hurler. Mais…

– Emma ?

– C’est pendant la période scolaire… Comment vais-je faire avec les autres cours ?

– Il y aura une session de rattrapage cet été pour tous ceux qui m’accompagnent. Vous aurez votre diplôme, mais un peu plus tard. Je ne me fais pas de souci pour vous.

– Oui… mais les dossiers d’inscription pour les masters se font en juin… Je ne serais jamais prise si…

– Je suis déçu, mais je comprends. Ne vous inquiétez pas, je suis certain que je trouverai un autre étudiant capable d’apprécier la chance qui se présente à lui.

– Oh, non… ce n’est pas ce que j’ai voulu dire… Je suis désolée… Bien sûr que je veux vous accompagner. Je vous remercie pour cette merveilleuse opportunité.

– Très bien, alors rendez-vous mardi prochain. Je vous donnerai toutes les informations à ce moment. Je ne vous retiens pas.

– Merci… Euh… Au revoir.

Je jetai un dernier coup d’œil en sa direction avant de m’enfuir en courant. Quelle idiote ! Je n’étais pas une fille de terrain. J’avais peur de la moindre petite bestiole. Aucun sens de l’orientation et je n’avais pas la résistance physique pour un tel périple… Et je n’avais qu’un mois pour changer tout ça. Comment vais-je faire ?

25 minutes chrono, sans relecture. 

Texte de L.S.Martins 

Image par Enrique Meseguer de Pixabay : Fantaisie Rêve Gothique - Photo gratuite sur Pixabay

lecture 17 lectures
thumb 0 comment
1 reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!