Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Baiser devant la Tour Eiffel

Baiser devant la Tour Eiffel

Published Jan 18, 2024 Updated May 22, 2024 Romance
time 2 min
1
Love
0
Solidarity
1
Wow
thumb 2 comments
lecture 92 readings
6
reactions

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Baiser devant la Tour Eiffel

Un baiser devant la Tour Eiffel sous un ciel pluvieux. Quoi de plus romantique ? Si ce n'était pas un adieu. Hélas... 

Je ferme les yeux pour savourer cet instant. Triste, non. Nostalgique, certainement. En quelques secondes, les merveilleux moments de notre vie à deux défilent. Une larme m'échappe. Un soupir aussi. 

Ses lèvres sont douces et chaudes. Avec un goût de vanille. Ce goût que j'ai aimé si fort et que je chérirais encore. Dans notre étreinte, on se dit tout ce que les mots n'ont pas su exprimer. 

Je me blottis une dernière fois contre lui. Sa barbe naissante pique mon front. Je respire son odeur. Ce parfum boisé qui m'a si souvent réconfortée.

Ses bras ne m'enferment plus dans ce petit monde qui était le nôtre. Ses mains sont hésitantes. Son souffle saccadé. Le doute et le malaise s'installent entre nous. Est-ce réellement terminé ?

Alors que nos corps refusent d'être séparés, les éléments se déchaînent. Le vent souffle dans nos parapluies m'arrachant à son étreinte. 

Nous y voilà. Face à face. Les yeux dans les yeux. Timides. Incertains. Comment en est-on arrivé là ?

La vie reprend soudain son cours. Le bruit des badauds vient perturber le silence de nos adieux. Les oiseaux se taisent devant notre spectacle mélancolique, ou peut-être est-ce juste la pluie qui couvre leur chant joyeux. Un inconnu passe et dans une cabriole m'arrache un sourire.

La vie continue.

Sans lui.

Sans nous.

Devant la Tour Eiffel.

Sous la pluie.

 

Texte de L. S. Martins (30 minutes chrono).
Affiche Noir Et Blanc Paris, 1989, Elliot Erwitt 

lecture 92 readings
thumb 2 comments
6
reactions

Comments (2)

avatar

Bernard Ducosson 5 months ago

Tu me rappelles ces "Amoureux deux peinés" !

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Romance
Épisode 11 : le baiser
Épisode 11 : le baiser

POV Lili Il m’avait embrassée. Logan m’avait embrassée. Je le lui avais pe...

L. S. Martins
9 min

donate You can support your favorite writers

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey