Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
L'avenir du genre humain

L'avenir du genre humain

Published Jun 14, 2021 Updated Jun 14, 2021 Culture Culture
time 1 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 103 to reads
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

L'avenir du genre humain

Depuis plusieurs mois, Aton semblait ailleurs. Le visage marqué, l’air inquiet et le regard fuyant… Il restait seul, durant des heures, enfermé dans son vieil atelier, à faire on ne sait quoi.

L’événement responsable d’un tel changement ? Un accident épouvantable qui lui valut une succession d’opérations et de nombreuses semaines d’hospitalisation. Un chauffard ivre l’avait fauché sur une petite route de campagne, le laissant pour mort dans le fossé.

Les médecins étaient très pessimistes concernant ses chances de survie. Tous sauf un. Un précurseur dans son domaine. Docteur Urto. Génie pour certains, fou pour d’autres… il pratiquait une médecine plus que controversée, mêlant chirurgie et mécanique.

Aton n’était plus réellement un homme. Et tout le monde l’ignorait. Tout le monde, sauf lui. A chaque fois qu’il croisait son reflet dans un miroir, il ne pouvait s’empêcher de penser à ce que cachait sa chemise : des centaines d’engrenages, de boulons, de câbles… tous montés avec une minutie incroyable dans l'unique but de le maintenir en vie.

10 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins.

Image par Here and now, unfortunately, ends my journey on Pixabay de Pixabay  : Atelier L'Homme La Mécanique - Photo gratuite sur Pixabay

 

lecture 103 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

Are you enjoying reading on Panodyssey?
Support their independent writers!

Prolong your journey in the Panodyssey universe Culture
Prologue
Prologue

🐕 Récit d'une adoption animalière 🐾   La vie, ce long fleuve pas vraiment tranqu...

Charlène Diaz
1 min

donate You can support your favorite writers