Congratulations! Your support has been sent to the author
Doux bruit...

Doux bruit...

Published Nov 15, 2021 Updated Nov 15, 2021
time 1 min
0
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 53 readings
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Doux bruit...

J’aime ce bruit. Celui des imperfections de la roue et du rail. De temps en temps perturbé par un puissant sifflement… Un bruit mélodieux de roulement associé au bruit d’impact, martelé et sourd. Tels des battements de cœur irréguliers, qui s’emballent à la vue d’une fille ravissante. Qui s’estompent peu à peu après une course effrénée.

J’aime ce bruit. Il a cadencé la majeure partie de ma vie. Rythmé mes longues journées de labeur. Bercé mes nuits en solitaire…

Aujourd’hui, il ne me reste que le silence. Un silence étouffé par un bruit sourd. Comme un soufflement continu à mon oreille. Désagréable. Entêtant. Horripilant. Les médecins disent que c’est à cause de mon métier. De ces heures passées dans ma locomotive… mais pour moi, ce n’est que le triste souvenir de ces années heureuses. Ces années de voyage. De liberté…

 

10 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins.

Image par PublicDomainPictures de Pixabay : Former Locomotive Fumer - Photo gratuite sur Pixabay

lecture 53 lectures
thumb 0 comment
1
reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Mal dans sa peau
Mal dans sa peau

Elle n'est pas un ange Elle s'habille en Dessange Dans un avenir lointain Elle voudrait c&oc...

Arthur Mede
1 min
Le tournoi meurtrier 3/5
Le tournoi meurtrier 3/5

Chapitre 3 Jacques de Thieuras se leva de table et fit signe à un jeune garçon d’accompagner Amaury à sa cha...

Jean-Marie Gandois
6 min
Wings over
Wings over

Of the descent remembered only that. The precise place where the wings were rest

Barbara Canova
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!