Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Une fille sans histoire

Une fille sans histoire

Published Jun 2, 2021 Updated Jun 2, 2021 Culture Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 174 to reads
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Une fille sans histoire

Léa était une jeune fille sans histoire. Bonne élève. Discrète. Timide, mais appréciée de tous. Aucun problème particulier. Et pourtant… toutes les nuits, elle sortait secrètement. Elle rôdait, seule, dans le noir.

Ce soir-là, elle déambulait, la boule au ventre, dans les couloirs d’un vieux lycée. Dans cet établissement déserté après l'incendie tragique de 1998, qui servait à présent de squat aux toxicos du coin.

Un mauvais pressentiment lui serrait la gorge. Le silence était angoissant. Pas un bruit. Pas un chuchotement. Seulement ses pas qui résonnaient. Ses pas et les battements de son cœur.

Le souffle court, elle avançait à la recherche de sa prochaine victime. Un homme d’une trentaine d’années. Séduisant. Dangereux. D’après Marc, il avait été aperçu ici la nuit dernière.

Tout ceci sentait le piège. Un traquenard mortel…. Mais elle ne pouvait pas passer à côté d’une aussi belle occasion. Elle le chassait depuis des semaines et, chaque fois, elle arrivait trop tard. Toujours le même spectacle : des corps mutilés – ceux de prostituées ou de camées, le plus souvent –, des organes éparpillés et plus une goutte de sang. Et cette odeur… Comment la décrire ? Ferreuse. Nauséabonde. Pestilentielle.

Sur ses gardes, elle continuait sa ronde, inspectant tous les recoins sombres de ce maudit bâtiment. Rien. Ni cris. Ni cadavres. Ni puanteur.

Soudain, elle perçut un mouvement derrière elle. Dans un froissement de tissus, sa proie se déplaça avec une rapidité sidérante pour venir se figer juste devant Léa. Une beauté froide. Un sourire carnassier. Et un regard empli de haine et de mépris.

Léa sentit l’excitation monter. C’était exactement ce dont elle avait besoin : un adversaire à sa taille. Un combat digne de ce nom !

 

20 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Free-Photos de Pixabay : Couloir Abandonnés Endommagé - Photo gratuite sur Pixabay

 

lecture 174 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

Are you enjoying reading on Panodyssey?
Support their independent writers!

Prolong your journey in the Panodyssey universe Culture
La frontière du trépas
La frontière du trépas

Quand la nuit s’illumine de ce qu’on ne peut voirDe ces couleurs mutines par delà le miroirQu...

Jean-Christophe Mojard
1 min
Le Sonneur d'Irylia (partie 2)
Le Sonneur d'Irylia (partie 2)

Irylia était en ébullition en cette fin de cycle. Les habitants se pressaient au pied de la haute tour Azurine...

Oren Le Conteur
11 min

donate You can support your favorite writers