facebook Terrible réalité
Congratulations! Your support has been sent to the author
Terrible réalité

Terrible réalité

Published Apr 18, 2021 Updated Apr 18, 2021
time 2 min

On Panodyssey, you can read up to 5 articles per month without being logged in.
Enjoy 4 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Terrible réalité

Assis, seul devant la fenêtre, je réfléchis. Je pense à toutes ces choses que je n’ai jamais osé faire. À tout ce que j’aurais aimé dire… ce que j’aurais dû prononcer. Aujourd’hui, il est trop tard. Et tous ces regrets me laissent un goût amer dans la bouche.

Je me revois enfant, torse-nu, au milieu de notre jardin, profitant de cette pluie tropicale. Quel bonheur de sentir ces grosses goûtes chaudes laver mon corps. Et cette chaleur moite, juste après… lourde et suffocante.

J’aurais dû en profiter plus souvent. Mais à l’époque j’ignorais tout de la chance que j’avais. Un plaisir aussi simple ne pouvait disparaître. C’était impossible. Impensable.

Un bruit sourd me fait sursauter. Le ciel gronde… Envahi par des nuages menaçants, il ne cesse de pleurer et de se lamenter. Des plaintes interminables, déchirantes et mortelles. Un frisson me traverse le corps, me ramenant brusquement à la réalité. Cette réalité terrifiante qui nous pousse à nous cacher… À vivre sous terre ou dans d’immenses immeubles construits peu de temps avant la catastrophe.

Ce jour funeste, où la nature a dit stop à la suprématie humaine. Où elle a empoisonné sa terre, acidifiée sa pluie et fait en sorte que l’homme ne soit plus de maillon fort de la chaîne alimentaire. Nous avons vu les animaux évoluer, muter à une vitesse fulgurante. Les plantes grandir et envahir toutes nos structures… Elles détenaient une telle force qu’elles avaient détruit bon nombre de nos installations. Rien ne semblait résister à la colère de mère Nature. Mais l’homme est une créature résistante… Un véritable cafard capable de s’adapter aux pires conditions pour survivre.

Assis, seul devant la fenêtre, j’observe ce ciel sombre. J’admire les camaïeux de bleu et de violet, priant les dieux pour leur clémence.

 

20 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Gerd Altmann de Pixabay : L'Homme Fenêtre Nuages - Photo gratuite sur Pixabay

2
Blow to the heart
I love this article
0
Stroke of genius
Brillant
0
Give a hand
This was useful to me
0
Publicity stunt
I wish to promote it
0
Hats off
The topic was very interesting
0
Not thrilled
Doesn’t fit Panodyssey’s standards
2
0
0
0
0
0
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Réparer, à deux c'est encore mieux
Réparer, à deux c'est encore mieux

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/OO40GorqMXw" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelero...

Eva Maria Matesanz
1 min
Création
Création

Ce document est destiné à votre strict usage personnel et est protégé par les lois relatives aux droits d’aute...

Annette Misen
15 min
P comme Plume
P comme Plume

Dédicace à ma petite entreprise, sous forme de poésie surfant sur le P de Plume...

Patricia Bohic
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!