Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
La dualité du chevalier

La dualité du chevalier

Published Mar 11, 2022 Updated Mar 11, 2022 Culture Culture
time 3 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 95 to reads
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

La dualité du chevalier

L’amour éperdu d’une belle ingénue est, je pense, le plus précieux des cadeaux. Son gracieux sourire empli de tendresse. Son magnifique regard admiratif et l’image qu’il me renvoie suffisent à réchauffer mon cœur meurtri. À ses yeux, je ne suis autre qu’un homme chevaleresque. Un homme honorable. Un homme qui volerait au secours des plus démunis. Qui se battrait pour l’honneur d’une jeune fille… Qui mettrait son épée, sûre et juste, au service des plus faibles.

Une délicieuse sensation bien trop éphémère. Car, même le plus beau des visages ne saurait effacer la noirceur qui ronge insidieusement mon être. Aucun baiser ne pourrait dissiper ces souvenirs honteux de viles manipulations, de pièges immondes, de terribles batailles, de combats sanglants. De laver mon déshonneur… Derrière ce masque de bravoure, se cache un homme détruit. Hanté par ses fantômes. Tourmenté par la mort. Certes, mes intentions étaient louables. Toutes mes actions n’avaient que pour but de défendre celui à qui j’ai, jadis, prêté allégeance. Mais ces affrontements brutaux n'étaient que des meurtres déguisés. Un jeu barbare dont j’ai été la vulgaire marionnette. Une danse macabre à laquelle je me suis trop souvent donné.

À présent, je suis las. Mon heure approche. Je le sais. Je le sens. Un dernier combat avant la fin. Avant la déchéance. Dans le miroir se reflète la silhouette sombre de mon dernier ennemi. Le pire de tous. Celui que j’ai cherché à éviter depuis tant d’années… moi.

Qui suis-je en réalité ? L’ange que je peux apercevoir dans le regard des femmes ? Le démon dépeint dans les effroyables histoires que se racontent les soldats ? Les deux peut-être… mais suffisamment pieux, je l’espère, pour que mon âme soit sauve. 

Texte de L.S.Martins (30 minutes chrono).
Images par Yuri_B de Pixabay : Chevalier Moyen-Âge Armure - Photo gratuite sur Pixabay   Chevalier Ange Moyen-Âge - Photo gratuite sur Pixabay

D'après le texte de L.S.Martins du 14 octobre 2020 (15 minutes chrono, sans relecture).

Le regard éperdu d’une fille ingénue est le plus fabuleux cadeau des Dieux… Son sourire, empli de tendresse, suffit à réchauffer mon cœur meurtri. Dans ses yeux, on y devine l’image d’un homme brave et noble. Un homme qui, tel un ange gardien, vole au secours des plus démunis, se bat pour l’honneur d’une princesse… Son épée, sûre et juste, au service des plus faibles.

Mais cette sensation délicieuse n’est que de courte durée. Même le plus beau des visages ne saurait effacer la noirceur de mon être. Tant de souvenirs sanglants, de viles manipulations, de pièges immondes… Derrière ce masque de bravoure, se cache un homme détruit… Hanté par des fantômes… Tourmenté par la mort. Car même si les intentions demeurent les meilleures, toutes ces batailles ne sont que des meurtres parfaitement orchestrés. Une danse macabre à laquelle je me suis trop donné.

Aujourd’hui, mon heure a sonné. Je le sais. Je le sens. Ce sera mon ultime combat. Mais cette fois-ci, un seul ennemi. Le pire de tous… Moi. Qui suis-je en réalité ? Ange ou démon ? Les deux peut-être… Mais suffisamment pieux, je l’espère, pour que sauve soit mon âme.

 

lecture 95 lectures
thumb 0 comment
1
reaction
Share this publication
copylink copylink

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in the Panodyssey universe Culture

donate You can support your favorite writers