facebook Drôle de réalité
Congratulations! Your support has been sent to the author
Drôle de réalité

Drôle de réalité

Published Feb 17, 2021 Updated Feb 17, 2021
time 2 min

On Panodyssey, you can read up to 5 articles per month without being logged in.
Enjoy 4 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Drôle de réalité

 

Hallucination ? Mauvais trip ? Trauma crânien peut-être ? Je cherchais désespérément la cause de cette étrange vision. Cette femme splendide qui au niveau de la taille prenait miraculeusement des allures de cheval blanc !

Ce ne pouvait être vrai. Peut-être un rêve. Mais il me paraissait un trop réaliste… Je pouvais sentir l’air marin sur mon visage. Le sel me piquait la peau. L’herbe sèche chatouillait délicieusement mes pieds nus. Et le bruit des vagues me réconfortait. Pareil à mes souvenirs d’enfant. Lorsque, pendant les vacances d’été, nous passions trois semaines entières au bord de l’océan.

Caché derrière ce que j’espérai être les restes d’une gargouille, je priai pour qu’elle ne me voie pas. Qu’elle passe son chemin et reparte au galop. Mais lorsque ma main effleura cet animal prisonnier de la pierre, une plainte lointaine trahit ma position. L'immense statue fut parcourue par un interminable frisson et ouvrit les yeux.

– Qui ose me réveiller ?

– Ce n’est rien Hulioper. Tu peux te rendormir. Seulement un jeune humain qui s’est perdu.

– C’est la troisième fois en 100 ans… Tu sais que j’ai besoin de me reposer…

– Oui, Hulioper. Nous le savons tous. Je te prie de l’excuser.

J’assistai aux échanges insensés entre un lion pétrifié et un centaure. Tout simplement impossible. Improbable. Irréel ! Et pourtant…

La jeune femme me sourit tendrement. Elle me tendit la main avant de se présenter :

– Bonjour, Jack. Je m’appelle Iria.

Comment pouvait-elle connaître mon prénom ?

– Nous t’attendions. Laisse-moi te guider jusqu’à notre village. Notre chef t'explicitera la raison de ta venue dans notre monde.

Je voulus courir, partir loin de toute cette folie, mais mon corps ne répondait plus. Je restai figé, incapable du moindre mouvement, les yeux exorbités face à cette drôle de réalité. Et sans que je m’en aperçoive, elle me hissa sur son dos et partit au galop.

 

25 minutes chrono, sans relecture. 

Texte de L.S.Martins

Image par Stefan Keller de Pixabay :Fantaisie Paysage Les Contes De - Photo gratuite sur Pixabay

0
Blow to the heart
I love this article
0
Stroke of genius
Brillant
0
Give a hand
This was useful to me
0
Publicity stunt
I wish to promote it
0
Hats off
The topic was very interesting
0
Not thrilled
Doesn’t fit Panodyssey’s standards
0
0
0
0
0
0
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Réflexion du jour
Réflexion du jour

Il y a des gens à qui vous devez tout dire, tout faire, je suis sûre qu'ils n'ont pas à tou...

Dominique De Santis
1 min
Je te vois
Je te vois

Ce soir, je vais au restaurant avec des amis. Nous sommes plutôt chanceux, car il se situe sur une belle péniche flottant sur la Se...

Mathilde Prouchandy
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!