Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
L'aventure de Mme Muir (The Ghost and Mrs. Muir, Joseph L. Mankiewicz, 1947)

L'aventure de Mme Muir (The Ghost and Mrs. Muir, Joseph L. Mankiewicz, 1947)

Publié le 24 mai 2020 Mis à jour le 24 mai 2020
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 140 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

L'aventure de Mme Muir (The Ghost and Mrs. Muir, Joseph L. Mankiewicz, 1947)

L'aventure de Mme Muir est un film fascinant que l'on peut lire de plusieurs façons. C'est un film sur l'émancipation d'une femme qui réussit à vivre comme elle l'entend, guidée par une voix intérieure, celle du capitaine qui représente une part socialement inavouable d'elle-même (masculine, sauvage, libre...) C'est un film sur la solitude qu'entraîne le courage de suivre sa propre route. C'est un film sur la foi "je suis réel puisque vous y croyez", sur les liens entre les vivants et les morts, sur le mystère de l'au-delà, l'éternité (la mer) et le temps qui passe (le bout de bois gravé qui se détériore). C'est enfin un film sur les désillusions et les regrets. Mme Muir a une âme d'aventurière mais vit l'aventure par procuration au travers des mémoires du capitaine. La mer elle la regarde de son balcon et le portrait du capitaine, de son fauteuil. On peut voir aussi l'existence qu'elle a choisi comme celle d'une morte-vivante qui préfère rester fidèle à un fantôme plutôt que de vivre avec un homme réel (forcément décevant, le personnage joué par Sanders cynique et manipulateur agissant comme un repoussoir). En revanche on apprend que la petite-fille de Mme Muir qui porte le même prénom qu'elle (Lucy) s'est fiancée avec un capitaine (d'aviation). Alors que sa grand-mère a dû se contenter de rêver et d'attendre la mort pour être réunie à son cher fantôme.
Le film de Mankiewicz est une sorte de romance fantastique sans une once de mièvrerie qui réunit une somme impresionnante de talents (acteurs, photo, musique...) Sa beauté et sa poésie ont inspiré de nombreux cinéastes (pour ne citer qu'un exemple le personnage joué par Sabine Azéma dans Les herbes folles d'Alain Resnais s'appelle Mme Muir...)

lecture 140 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
My all-time favorite books
My all-time favorite books

A short list:   Terry Brooks, Shannara - The last Druid; Michael Crichton, Jurassic Park;  Clive Cussler,...

Claudio Mattia Serafin
1 min
Roméo
Roméo

Demoiselle à fleur de peau Cherche un Roméo au talent tout beau Elle ne saurai le trouver parm...

Arthur Mede
1 min
Les bons moments
Les bons moments

Dès que j’ai un moment, j’écris, j’écris de ce fait beaucoup. L’écriture procure cette sensa...

Hervé Fuchs
3 min
A munka gyümölcse
A munka gyümölcse

Ahogy kihunynak a fények körülöttünk és a szeder tüskéi a bőrü...

Hajnal Kornélia
8 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur