Congratulations! Your support has been sent to the author
Maggie

Maggie

Published Sep 23, 2022 Updated Sep 23, 2022
time 2 min
0
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 5 lectures
0 reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Maggie

Titre original : Maggie

 

Année : 2015

 

Réalisateur : John Scott 3

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Arnold Scharzenegger, Abigail Breslin, Joely Richardson, Aiden Flowers, Carsen Flowers, J.D. Evermore, Raeden Greer, Rachel Whitman

 

Résumé : Maggie, 16 ans, est contaminée par un virus qui transforme les gens en zombie. Son père refuse de la laisser être mise en quarantaine. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Depuis que j'avais entendu parler du projet, j'étais très curieux de voir le résultat. Et s'il y a bien un point sur lequel le film est réussi, c'est qu'il met en scène Schwarzy tel qu'il ne l'a jamais été. Complètement hors de son registre habituel. Le film a un arrière-goût d'anticipation pré/post-apocalyptique façon Interstellar, il y a du zombie qui pointe le bout de sa mâchoire également, mais malgré cela et malgré la présence du chêne autrichien, Maggie n'a rien d'un film d'action comme certains pourraient s'y attendre. Il s'agit d'un drame intimiste, mettant en scène un père et sa fille condamnée. Ça parle de désespoir et d'amour filial, et contrairement à toute attente je me suis surpris à trouver Schwarzy très bon, vraiment convaincant dans son rôle. Au rôle protecteur du père de famille il apporte évidemment sa carrure imposante bien que vieillissante, mais il n'a pas qu'une présence physique dans le film et le résultat est étonnamment crédible. Le film en lui-même n'est pas facile à regarder, anxiogène et triste, on est mal à l'aise pendant tout le métrage. Preuve s'il en fallait encore que le film ne laisse pas indifférent au visionnage. Ce qui ne l'exonère pas de défauts cependant, une lenteur exacerbée par exemple, inhérente au thème abordé il faut bien le dire, fait que ce film pourtant assez court semble durer bien plus longtemps. Toujours est-il que j'ai apprécié de voir l'ancien T-800 dans ce rôle très humain, très intériorisé mais aussi très intense. C'était une bonne surprise.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 5 lectures
thumb 0 comment
0 reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
La Cour (Hafsia Herzi, 2022)
La Cour (Hafsia Herzi, 2022)

"La Cour" est un téléfilm de Hafsia Herzi, actrice passée depuis quelques années à la réalisation mais...

Florence Oussadi
2 min
Done.
Done.

Trump toujours en tête de gondole au grand supermarché (le fake ét...

Cecile Voisset
6 min
Summer of Sam (1999) Spike Lee
Summer of Sam (1999) Spike Lee

L'assassin habite au Studio 54 Un tueur en série nommé David Berkowitz a sévi durant l’année...

Jean-Philippe Rathle
3 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!