Congratulations! Your support has been sent to the author
Dom Hemingway

Dom Hemingway

Published Nov 23, 2022 Updated Nov 23, 2022
time 2 min
0
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 4 lectures
0 reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Dom Hemingway

Titre original : Dom Hemingway

 

Année : 2013

 

Réalisateur : Richard Shepard

 

Pays : Royaume-Uni

 

Casting : Jude Law, Richard E. Grant, Demián Bichir, Emilia Clarke, Kerry Condon, Nathan Stewart-Jarrett, Madalina Ghenea

 

Résumé : Ayant refusé de dénoncer un "parrain" russe et purgé une peine de prison de douze ans, notamment pour avoir gardé le silence, Dom Hemingway, perceur de coffre-fort réputé, compte bien récupérer son dû auprès de celui qu'il a couvert. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Avec ce film, Jude Law se fait visiblement plaisir à interpréter un rôle fantasque et extravagant, à la démesure de son talent parfois sous-exploité et passé au second plan derrière son succès auprès de la gente féminine. Ici pas de romantisme, pas de bogossitude, pas de comédie romantique. Dom Hemingway est un sacré connard, prétentieux, grossier, frimeur et pas très recommandable. Bref le contre-emploi parfait pour celui qui est tant adulé par le beau sexe. Et faut bien le dire, ça marche plutôt pas mal sur le plan de l'écriture des personnages, des dialogues rentre-dedans et du côté trashy qui décuple son impact quand cela vient d'un comédien à l'image habituellement plus glamour. C'est très plaisant à voir, et même physiquement on voit que Jude Law s'est vraiment investi dans son personnage pour l'incarner pleinement. Le souci est d'un autre ordre. On ne voit pas bien où le film veut en venir. Je veux dire que j'ai passé un moment plutôt sympathique avec ce loser pathétique de Dom, quelques situations m'ont fait marrer et c'était plutôt décalé comme ambiance, mais ça se pose un peu là sans savoir pourquoi, ni à quoi ça mène. Ce qui est bien dommage, car avec à peine plus de fond, le film aurait pu prendre l'ampleur qu'on attend tout du long qu'il prenne sans jamais y parvenir. Les personnages sont bons, mais l'histoire peine à décoller, et surtout on a du mal à y trouver un intérêt autre que d'assister aux déambulations d'un Dom sorti de taule et qui part littéralement en vrille à chaque occasion, chose qui tourne vite en rond. Seule sa relation avec sa fille (jouée par une Emilia Clarke qui fait encore très jeune fille sage en contraste complet avec la Khaleesi de Game of Thrones ou sa version de Sarah Connor) donne un peu de profondeur et de complexité au personnage de Dom, mais même là ça reste abordé en surface et ça ne pèse pas bien lourd à l'échelle du film. Si Dom Hemingway fait passer un relatif bon moment, je ne peux m'empêcher de penser qu'il ne manquait pas grand-chose au final pour en faire quelque chose de vraiment différent et grand. Là on en reste à "inattendu et plutôt marrant" sans plus. Dommage selon moi.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 4 lectures
thumb 0 comment
0 reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
La chanson de l'étoile
La chanson de l'étoile

Bonjour, J'ai eu envie de vous partager une chanson que j'ai écrite pour le chapitr...

Arthur Mede
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!